Il y a quelques jours le Premier ministre Benjamin Netanyahu se félicitait d’avoir approuvé « un investissement d’un quart de milliard de shekels pour développer le transport intelligent en Israël ».

Ce budget qui représente l’investissement du gouvernement pour les 5 prochaines années a été voté par le Conseil des Ministres dimanche dernier.

« L’objectif, a-t-il expliqué, est de faire d’Israël un leader mondial dans ce domaine. Cela renforcera notre économie, contribuera à la sécurité routière et réduira la congestion du trafic ainsi que la pollution atmosphérique ».

Si Israël réussit ce pari, son économie pourrait connaître un essor remarquable.