Israël va commencer à importer régulièrement de la viande bovine américaine pour la première fois en plus de dix ans suite à un accord passé avec une entreprise de transformation des viandes du Nebraska, a signalé une source locale mercredi.

Selon un article publié dans le Lincoln Journal Star, Western Reserve va immédiatement commencer à expédier de la viande certifiée casher en Israël après avoir reçu l’approbation des organismes de réglementation israéliens et américains.

Israël avait arrêté toutes les importations de bœuf en provenance des États-Unis en 2003, après qu’une vache dans l’État de Washington avait été diagnostiquée de la maladie de la vache folle (encéphalopathie spongiforme bovine).

« Les producteurs de viande bovine du Nebraska sont les meilleurs dans le monde. Cet accord historique avec Israël est un témoignage de l’engagement indéfectible de nos producteurs à fournir des produits sûrs et de la viande bovine de haute qualité pour les tables du monde entier », a déclaré le sénatrice du Nebraska Deb Fischer (R) au journal.

Le sénateur Ben Sasse (R) a ajouté : « grâce à leur travail acharné et leur engagement sans compromis sur la qualité, les producteurs de bœuf du Nebraska sont incomparables. Cet accord sera bénéfique pour notre Etat et pour nos amis en Israël ».