Israël a annoncé qu’il observait attentivement la trajectoire de l’ouragan Irma dans les îles des Caraïbes et qu’il se prépare à offrir de l’aide.

D’Antigua-et-Barbuda à Porto Rico en passant par Saint-Barthélemy et Saint-Martin, l’ouragan Irma s’abat sur les Antilles depuis mercredi.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères affirme qu’il « suit attentivement l’ampleur des dommages dans les îles des Caraïbes et se prépare à offrir une aide aux îles qui sont touchées, principalement Barbuda ».

« Nous allons continuer à être mis à jour sur les détails et l’ampleur de l’aide », a indique le communiqué.

L’ouragan Irma, classé catégorie 5, le niveau maximal pour un ouragan, est le cyclone le plus long jamais enregistré de cette intensité dans le monde par les services météorologiques, a indiqué jeudi Météo-France.

Irma a déjà fait au moins 5 morts selon un bilan provisoire, 4 à Saint-Martin et un à Barbuda.

Irma a généré des vents à 295 km/h pendant plus de 33 heures, battant le record du super typhon Haiyan, qui, en 2013 aux Philippines avait produit les mêmes vents, mais pendant 24 heures.

Jeudi, Irma, toujours « extrêmement puissant » poursuivait, après Porto Rico, sa trajectoire au large de la république dominicaine, avant le large d’Haïti en soirée: forte houle, vents et crues-éclair sont à attendre.

Mais surtout, l’oeil « se rapprochera ensuite de l’extrémité sud/sud-est des Bahamas, où des îlots pourraient être très durement touchés », prévient Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo-France, évoquant également le cas des îles Turks-et-Caïcos. « Il faudra aussi surveiller Cuba, car la périphérie sud de l’ouragan pourrait toucher la côte Nord ».

L’extrême sud de la Floride pourrait être atteint dès la nuit de samedi à dimanche, la trajectoire présentant encore des incertitudes.

L’ouragan Irma est le plus puissant à menacer la Floride depuis Andrew en 1992, lui aussi un ouragan classé dans la plus haute catégorie pour ce type de phénomènes.