L’armée israélienne a indiqué avoir tué dimanche l’un des argentiers du Hamas, Mohammed al-Oul, dans la ville de Gaza, poursuivant ainsi ses éliminations ciblées de responsables de l’organisation islamique.

Mohammed al-Oul « était l’un des acteurs importants parmi les personnes du Hamas liées aux activités de transfert de fonds, ces fonds qui servent à construire les infrastructures terroristes à Gaza comme les tunnels, et à ce titre il était une cible importante », a dit à l’AFP un porte-parole de l’armée Arye Shalicar.

Il a été tué par une frappe aérienne alors qu’il se trouvait dans le quartier de Rimal-nord dans une voiture civile.

L’armée israélienne avait tué jeudi trois responsables des Brigades Ezzedine al-Qassam, le bras armé du Hamas.

Le mardi précédent, elle avait tenté d’éliminer le chef d’al-Qassam, Mohammed Deif. Sa femme et deux enfants avaient été tués. Al-Qassam a assuré que Mohammed Deif s’en était tiré.