Le Times of Israel vous livre en temps réel les événements de ce dimanche 17 août, au 41e jour de l’opération Bordure protectrice. Une trêve de cinq jours a commencé au milieu des tirs de roquettes à minuit mercredi, mais a été respectée jeudi, vendredi et samedi.

Une proposition de cessez-le-feu égyptienne en 11 points, fuitée à la presse vendredi, a été rejetée par les dirigeants du Hamas samedi. Les négociateurs doivent retourner au Caire dimanche pour une reprise des pourparlers.

Fin du direct

Les Occidentaux auraient recours à une résolution onusienne si les pourparlers échouaient Gaza

Selon de hauts responsables israéliens, les puissances occidentales opteront pour une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à un cessez-le feu à Gaza, si les pourparlers échouaient, rapporte Haaretz.

Le cessez-le-feu doit prendre fin lundi soir.

Des Gazaouis n’ont pas l’eau courante

Selon l’AFP, la Gazaouie Feriel al-Zaaneen n’a pas pris une douche depuis plus d’un mois. Comme des milliers de Palestiniens, elle n’a pas assez d’eau pour se laver, ajoutant aux difficultés causées par la guerre de Gaza.

Dans la chaleur torride d’été, où les températures peuvent atteindre 34 degrés Celsius, Feriel est l’une des plus de 218 000 réfugiés installés dans 87 écoles gérées par l’ONU.

« Il n’y a pas d’eau ici et les toilettes sont très sales, ce n’est pas une vie », dit-elle.
Zaaneen, ses enfants et petits-enfants, quelque 50 personnes, ont fui les bombardements de leur quartier.

Elle affirme mener une lutte quotidienne pour obtenir de l’eau, une ressource précieuse dans l’enclave contrôlée par le Hamas qui a été soumise à un blocus depuis que le Hamas a pris le pouvoir en 2006.

Le Hamas ne discutera pas de restitution des corps sans trêve

Un haut responsable du Hamas affirme que l’organisation ne traitera pas de rendre les corps des soldats israéliens sans cessez-le feu à long terme, rapporte l’agence de nouvelles palestinienne Maan.

Ahmed Youssef, conseiller principal de l’ancien Premier ministre du Hamas, Ismail Haniyeh, déclare : « Des parties européens et internationaux souhaitent interférer à ce sujet, mais nous ne discuterons pas sans accord de cessez-le-feu à long terme. »

Youssef loue aussi l’Iran pour son rôle central dans le développement des capacités militaires du Hamas. « Une grande partie de nos connaissances militaires et en armement proviennent d’Iran.
Téhéran nous a beaucoup aidés dans le développement des capacités de roquettes de l’organisation. »

La délégation palestinienne optimiste ?

Alors que le Hamas continue de menacer d’une reprise des hostilités, des sources palestiniennes proches de leur délégation au Caire ont confié à l’agence de nouvelles Maan qu’il est probable qu’Israël et le Hamas signent un accord de cessez-le-feu à long terme.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas appelle le chef politique du Hamas Khaled Mashaal à accepter les conditions proposées par l’Egypte, et le haut responsable de l’AP Saeb Erekat a rencontré Mashaal au Qatar hier pour l’exhorter à accepter la trêve.

« Un port à Gaza serait un duty-free pour roquettes »

Lors de la réunion du cabinet de ce matin à Jérusalem, le ministre du Renseignement Youval Steinitz a affirmé : « Nous devons rester fermes sur la question de la démilitarisation. Un port ressemblera un duty-free pour roquettes. Dans le futur, il y aura là-bas des Scuds et des missiles Zelzal ».

Il a ajouté : « Nous poursuivons nos contacts avec l’Egypte. Notre conduite est responsable et mesurée. Le plus important à mon avis est que Gaza soit démilitarisée. Sans cela, la situation ne fera qu’empirer sur le terrain. »

Netanyahu : pas d’accord de trêve sans prise en compte des intérêts sécuritaires d’Israël

Israël n’acceptera pas d’accord de cessez-le-feu, lors des négociations au Caire avec les Palestiniens, qui ne prenne pas en compte les « besoins sécuritaires d’Israël », a prévenu dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

« Nous n’accepterons d’accord sur un cessez-le-feu que s’il y a une réponse concrète à nos besoins sécuritaires », a déclaré M. Netanyahu à l’ouverture de la réunion hebdomadaire du gouvernement.

– AFP

« Nous sommes menés par le Hamas »

Le ministre du Tourisme Uzi Landau a affirmé, selon Ynet : « Le Hamas mène la danse, et nous nous laissons entraîner. Il y a une impression très désagréable qu’Israël veut le calme à n’importe quel prix. C’est un calme temporaire. »

« Nous gâchons le crédit international dont nous bénéficions », poursuit-il. « Dans les opérations précédentes, nous avons conclu une entente et obtenu une dissuasion, et ensuite, la situation a empiré. Nous octroyons au Hamas un statut international. Il n’y a aucune victoire sur le terrain. »

Le ministre des Sciences et de la Technologie Yaakov Peri condamne le racisme contre les Arabes. « Je tiens à condamner vigoureusement le racisme que nous pouvons observer à l’égard des Arabes israéliens depuis le début de l’opération… Ils font partie de nous. Nous devons faire preuve de solidarité avec eux et mettre fin au racisme. »

Le Hamas pourrait renoncer à certaines exigences, selon un responsable

Autre signe qu’un accord de cessez-le feu est encore possible – le responsable politique du Hamas Moussa Abou Marzouk a déclaré à Al Jazeera que l’organisation ne sera pas intransigeante sur 100 % de ses exigences, rapporte la radio israélienne.

La ligue Arabe appelle à la fin de l' »agression » israélienne à Gaza

La ligue Arabe a une nouvelle fois appelé dimanche Israël à mettre fin à son offensive dans la bande de Gaza, réitérant son soutien à une proposition égyptienne de cessez-le-feu permanent dans l’enclave palestinienne.

La ligue Arabe a souligné « la nécessité de mettre fin à l’agression israélienne dans la bande de Gaza (…) et son soutien à l’initiative égyptienne de cessez-le-feu », a indiqué à des journalistes l’adjointe du secrétaire-général de l’organisation Haifaa Abou Ghazala.

Abou Ghazala a rappelé que le secrétaire-général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi devait se rendre prochainement dans la bande de Gaza à la tête d’une délégation de ministres arabes afin d’évaluer les besoins pour la reconstruction de l’enclave dévastée par les bombardements israéliens.

Elle a également indiqué que l’organisation panarabe basée au Caire allait dépêcher dans les jours à venir des convois d’aides humanitaires dans la bande de Gaza.

– AFP

Bennett exhorte Israël à quitter les pourparlers de trêve

Naftali Bennett, ministre de l’Economie, appelle à la fin immédiate des pourparlers de cessez-le-feu au Caire, rapporte Ynet.

« Cette situation dans laquelle nous rongeons nos ongles en attendant une réponse d’une organisation terroriste meurtrière doit cesser. Nous devons arrêter les négociations avec le Hamas immédiatement et prendre notre destin en main selon une formule simple : [aide] humanitaire oui, le terrorisme non ».

Reprise des négociations indirectes au Caire

Les négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens ont repris dimanche au Caire pour tenter d’obtenir une trêve durable dans la bande de Gaza, 36 heures avant l’expiration d’un cessez-le-feu, a indiqué un responsable palestinien.

Elles ont commencé sans certains représentants du Hamas et du Jihad Islamique venant de Gaza et qui devraient arriver au Caire dans la soirée, selon un porte-parole du groupe islamiste qui contrôle l’enclave, Sami Abou Zouhri.

– AFP

La Cour éloigne un groupe d’opposants au mariage israélo-arabe

Un juge de la Cour de Rishon Letzion décide que Lehava, une organisation qui lutte contre les mariages mixtes, ne peut manifester à moins de 200 mètres d’un mariage entre un homme arabe et une femme juive.

Le couple, Mahmoud Mansour et Moral Malcha, vont se marier ce soir.

Comment Israël a reçu un stock d’armes des États-Unis

Après qu’aient été rapportées les tensions entre la Maison Blanche et Israël sur l’utilisation par Jérusalem d’armes americaines dans la bande de Gaza, David Schenker de l’Institut de Washington révèle l’histoire du War Reserve Stockpile Ammunition-Israel (WRSA-I), le stock d’armes d’urgence stockées en Israël.

Dans Politico, Schenker explique qu’Israël a sorti du WRSA-I des munitions de chars et d’éclairage pendant le conflit de Gaza. C’était la première fois qu’Israël a utilisé le WRSA depuis la guerre de 2006 avec le Hezbollah.

Voici ce qu’il écrit :

« WRSA-I est une aubaine stratégique pour Israël. Le processus est simplifié : Pas de necessité de notification de 60 jours du Congrès, et il n’y a pas d’attente à la livraison. A sa création, WRSA visait à empêcher une répétition de la guerre de 1973, lorsque l’administration Nixon avait retardé un pont aérien de ravitaillement en Israël, comme cela est bien connu.

En fait le processus WRSA est si efficace, selon un article publié il y a quelques jours dans le Wall Street Journal, que la Maison-Blanche, à son grand dam, ne savait même pas que le transfert du mois dernier WRSA avait eu lieu. »

Il donne alors l’histoire de l’homme derrière le cache – un fonctionnaire de 200 kgs, du ministère americain de la Défense qui s’appelle Keith Rowe.

« En 2006, pendant la guerre entre Israël et le Hezbollah, Keith a initié une technique innovante dans la bureaucratie américaine existante pour permettre à l’Etat juif d’utiliser la réserve des États-Unis. Au passage, il a créé un précédent pour les Etats-Unis pour les expéditions armes d’Israël à Israël, sans la nécessité de lourdeur administrative et politique de la Maison Blanche

Pour ceux qui ne connaissent pas le monde complexe des achats militaires, cette opération peut sembler triviale.

Mais dans le milieu du ministère de la Défense milieu où la créativité et l’initiative sont rarement recompensée – le succès de Keith est l’équivalent bureaucratique du Grand Chelem dans une saison de golf.

Grave incident de tir ami sous enquête

L’armée israélienne enquête sur un grave incident de tir ami pendant les combats de Gaza, dans lequel un commandant de tank aurait ordonné à son équipe de tirer sur un autre tank israélien situé à plusieurs kilomètres. Personne n’a été blessé dans l’épisode potentiellement désastreux.

Selon Haaretz, l’officier, qui sert dans la 7e brigade blindée, se trouvait à l’intérieur de Gaza quand il a tiré vers l’est, ou en direction d’Israël, en dépit du fait que les combats se déroulaient à l’opposé. Son tank a tiré quatre obus, dont aucun n’a frappé le tank touché, à proximité.

L’enquête est menée par la 36e division, à laquelle appartient la 7e Brigade. L’officier devrait essuyer une peine sévère.

En tout, 15 incidents de tirs amis ont été recensés dans l’opération Bordure protectrice, dans lesquels cinq soldats ont été tués et 23 blessés.

Rivlin dénonce les protestations contre les mariages mixtes

Le président Ruby Rivlin se déclare préoccupé par les manifestations contre le mariage mixte judéo-arabe qui se tiendra à Rishon Letzion ce soir.

« Le couple a décidé de se marier et de remplir sa liberté dans un Etat démocratique, et l’incitation [à la haine] à leur encontre est préoccupante et enrageant », dit-il, selon Ynet. « Tout le monde n’est pas censé se réjouir de leur bonheur, mais tout le monde doit les respecter. »

« Ce type d’amuse-gueules d’expression contre des fondations collectives de l’Etat juif et démocratique d’Israël », poursuit-il, souhaitant au couple « la santé, la paix de l’esprit, et le bonheur. »

Yadlin : Israël ne doit pas craindre de guerre d’usure

Amos Yadlin, ancien chef du renseignement militaire et actuel directeur du think-tank INSS, tweete qu’ « Israël ne doit pas craindre de campagne d’usure contre le Hamas. Israël a une marge de manœuvre, une puissance économique et militaire, et une capacité d’intensification que le Hamas n’a pas. Avec l’usure, le Hamas ne recevra rien ».

Le Hamas : les Palestiniens ont besoin d’abord de sécurité

Répondant aux déclarations de Netanyahu au cours de la réunion du cabinet de dimanche selon lesquelles Israël n’acceptera une trêve que si ses besoins en matière de sécurité seront satisfaites, et « le Hamas continuera à subir des coups très durs » si aucun accord n’est signé, le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri affirme : « La seule voie vers la sécurité est un sentiment de sécurité pour les Palestiniens en premier et la levée du siège qui leur est imposé. »

« Des centaines de soldats ont été tués, blessés et même enlevés ; Les activités de la résistance et les roquettes ont réussi à frapper Israël en profondeur et ont imposé un blocus aérien », poursuit-il, non sans exagération.

Le ministère de la Justice va tenir une audience à propos du service national chez B’Tselem

Le ministère de la Justice a declaré que Sar-Shalom Jerby, le responsable de l’Administration du service national, avait outrepassé ses pouvoirs quand il a mis à l’index l’association de droits de l’homme B’Tselem et l’a interdit de recevoir des volontaires du service national.

Dans une lettre envoyée aujourd’hui à B’Tselem, le ministère affirme qu’il a demandé à Jerby ses preuves juridiques, et tiendra une audience sur la question le 24 août.

D’ici là, le groupe de défense des droits affirme que son bénévole actuel terminera son service annuel, et que l’organisation a commencé à interviewer les candidats pour l’année prochaine.

Jerby avait écrit qu’il avait révoqué le statut du groupe « à la lumière des activités de l’organisation contre l’État d’Israël et soldats de Tsahal en Israël et à l’étranger. »

La police de Sydney a recours à la justice pour interdire un rassemblement pro-palestinien

La police de Sydney lance une procédure juridique pour arrêter une manifestation pro-palestinienne à l’occasion de l’ouverture du Festival du film israélien.

Les membres du Groupe d’action de la Palestine sont convoqués pour une audience lundi à la Cour suprême de la Nouvelle-Galles du Sud, en amont de leur manifestation prévue devant le cinéma le 21 août, selon les responsables.

The Guardian Australia a indiqué avoir vu la citation à comparaître de Damian Ridgwell, l’un des fondateurs du groupe. La police de la Nouvelle-Galles du Sud s’est référée au Summary Offenses Act 1988 qui « interdit la tenue d’une assemblée publique », selon le rapport.
La police a refusé de commenter dimanche.

« C’est un acte scandaleux de censure politique », affirme Ridgwell dans un communiqué. « Il est légitime de protester contre cet événement [le Festival], et en tentant d’interdire la manifestation, la police de la Nouvelle-Galles du Sud nie notre liberté d’expression et notre droit à manifester. »

L’affiche de la manifestation accuse le Australia Israel Cultural Exchange, qui organise le festival, d’être une « organisation qui soutient le Likoud au pouvoir et leur récent massacre à Gaza ».

Albert Dadon, le fondateur et président du Australia Israel Cultural Exchange, affirme que les manifestants ont été invités « en paix » à venir voir « Self Made », le film d’ouverture sur deux femmes – l’une israélienne, l’autre palestinienne.

« Ils seront surpris de voir que leurs points de vue et leur mode de vie se reflètent effectivement dans la société israélienne – la seule vraie société tolérante et démocratique au Moyen-Orient », a déclaré Dadon.

« Nous sommes un groupe culturel qui encourage les cultures israélienne et australienne dans leur diversité, ainsi que la paix et l’harmonie entre les Juifs et les Arabes », dit-il. « Nous avons déjà organisé des festivals à Nazareth et Um al-Fahem, mais aussi à Sderot et à Jérusalem. »
C’est la 11ème édition du Festival du film israélien, qui se déroulera également à Melbourne, Brisbane, Canberra, Adélaïde, Perth et Byron Bay.

Tsahal aurait conquis Gaza en quelques jours, dit un ex-agent du NSC

Les plans d’attaque de l’armée dans la bande de Gaza étaient prévisibles, dit un fonctionnaire de la Défense récemment à la retraite du Conseil de sécurité nationale, ajoutant que l’armée israélienne aurait pu prendre le contrôle de Gaza en quelques jours.

« Je ne fais qu’énoncer sans équivoque, et pas seulement en fonction de mon expérience militaire en tant que colonel, mais en général, qu’il y a une option militaire, et que l’armée israélienne est capable, si elle veut et si elle est on en lui donne l’ordre, de prendre le relais – pas conquérir, mais prendre en charge – Gaza en deux jours dans son intégralité, en sept jours, « le colonel (rés.) Roni Bert, un ancien chef de service au Conseil de sécurité nationale, dit Moav Vardi de la Dixième chaîne.

Pour une transcription de l’interview complète (hébreu), voir ici: http://drucker10.net/?p=2352

– Mitch Ginsburg

Schabas se dit « très fier » de ses racines juives

Le président de la Commission d’enquête de l’ONU sur la campagne de Gaza William Schabas, a declaré à i24news être « très fier» de ses racines juives.

« Cela ne me met pas mal à l’aise. J’en suis heureux, mais je ne suis pas une personne religieuse », a-t-il dit.
Le père de Schabas était juif.

L’intellectuel canadien controversé, et féroce critique d’Israël dans le passé, dit qu’il est devenu une « sorte de paratonnerre ces derniers jours pour les critiques. »

Il insiste sur le fait qu’il fera de son mieux pour être impartial, et fait valoir qu’Israël aurait été mécontent du le comité, independamment de a personne qui a été nommée à sa tête.

« Ce que je vais essayer de faire est de laisser mon point de vue à la porte – je ne veux pas en parler d’avantage, il n’est pas pertinent pour le travail que j’ai à faire – et je vais essayer d’aborder ce sujet aussi objectivement et indépendamment que possible. Je pense que les critiques – et évidemment, je suis sur la pointe de l’iceberg sur ce point – n’auraient été satisfaits de n’importe qui choisi par l’ONU.

Ils ne sont vraiment pas contents de la commission d’enquête , qu’ils aimeraient voir disparaître – et ils n’aiment vraiment pas du tout le Conseil des Droits de l’Homme, » dit-il.

Schabas a également abordé les récentes critiques après qu’une vidéo a fait surface dans laquelle il affirme que Netanyahu est « la plus grande menace pour la survie d’Israël » et provoquant des rires.

Selon lui cette déclaration a été faite en réponse à une attaque sur l’enquête sur l’activité de l’armée israélienne lors de l’opération Plomb durci. »

Il explique avoir dit cette phrase en réaction à une déclaration de Netanyahu selon laquelle « Goldstone etait la plus grande menace pour la survie d’Israël. »

La ministre de la Santé bénit les couples judéo-musulmans

La ministre de la Santé Yael German présente ses voeux à la mariée Morel Malha et au marié Mahmoud Mansour, qui ont prévu de se marier ce soir.

Elle écrit : « Puissiez-vous avoir de nombreuses années d’amour, de bonheur, et de tolérance. J’espère que votre mariage est une autre étape vers la transformation de la société israélienne dans une société plus tolérante et pluraliste ».

Yael German (photo credit: Flash90)

Yael German (photo credit: Flash90)

L’ONU cartographie les dégâts à Gaza

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires publie un rapport de 108 pages comprenant des images satellites détaillant l’étendue des dégâts dans la bande de Gaza.

Dans les cartes, les structures endommagées sont marquées par des points rouges et les institutions telles que les hôpitaux et les centrales électriques touchées par des tirs israéliens sont marqués par une étoile rouge.

Les hôpitaux, les mosquées, les cliniques, les abris, les écoles qui n’ont pas été touchées sont reportées sur les pages.

Cliquez ici pour consulter le rapport complet.

Le Hamas intimide les journalistes qui cherchaient à filmer des sites de tirs de roquettes

La porte-parole du Hamas Isra Al-Modallal, qui avait reconnu dans une interview à la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen que son mouvement entravait le travail des journalistes étrangers couvrant l’opération à Gaza, ajoute des informations sur les motifs du Hamas.

« Toute mesure qui est prise contre un journaliste étranger travaillant dans la bande de Gaza est basée sur la mesure où il ou elle respecte les standards du journalisme professionnel et une information juste, » a écrit sur ​​sa page Facebook, Modallal, dimanche matin.

« Nous avons vu des violations graves de ces normes par un petit nombre de journalistes dont la tâche principale semble être de localiser les endroits où les roquettes de la résistance palestinienne ont été lancées ou d’être à la recherche d’informations sur le sort des combattants de la résistance palestinienne, tout en ignorant les rapports sur la violence pure et de la destruction et du carnage causé par l’armée d’occupation israélienne sur la population de Gaza. »

Selon Mudallal, les journalistes qui souhaitent rendre compte des tirs de roquettes du Hamas ont été « injustes et le bardage injustifié avec Israël et [ont été] un perroquet de la machine de propagande d’Israël. »

Leur travail, a-t-elle ajouté, « semble dire que des demi-vérités ou de propager des mensonges et de la désinformation, offrant unz information gratuitement sensible à l’occupation israélienne ».

– Elhanan Miller

Détails sur la proposition égyptienne de trêve finale

Les pourparlers ont repris sur la base d’une proposition égyptienne, consultée par l’AFP, qui appelle à un cessez-le-feu durable au-delà de lundi minuit, et de nouvelles négociations sur les questions les plus épineuses, y compris les demandes concernant la construction d’un port et d’un aéroport de Gaza, qui débuterait dans un délai d’un mois.

Les négociations concernant la remise des dépouilles de deux soldats israéliens en échange de la libération des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes seront également discutées dans un mois.

L’Union européenne a déclaré un cessez-le-feu durable doit être accompagnée par la levée du blocus et a appelé « tous les groupes terroristes» sur le territoire au désarmement.

Israël refuse de tolérer tout effort de reconstruction sans démilitarisation complète.

– AFP

Trêve de longue durée incertaine

Un haut fonctionnaire raconte aux médias israéliens que cela reste difficile de savoir si les négociations du Caire assureront une trêve à long terme, et ajoute qu’Israël est prêt à une potentielle escalade avec le Hamas.

« Il n’est pas clair s’il y aura une trêve. Il y a deux options sur la table : s’il n’y a pas de trêve, et que le feu reprend, la réponse sera forte, et si le feu ne reprend pas, nous allons examiner les possibilités pour déterminer comment progresser pour résoudre la situation », dit-il.

Des centaines de membres du Fatah assignés à résidence par le Hamas à Gaza

Leurs dirigeants peuvent montrer un visage courageux au Caire, mais les membres du Fatah dans la bande de Gaza parlent d’intimidation de la part du Hamas.

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

– Elhanan Miller

Les Palestiniens pourraient demander une médiation qatarie-turque

Des sources palestiniennes impliquées dans les négociations du Caire disent à la radio israélienne, qu’il semble peu probable que les parties se mettent d’accord pour un cessez-le-feu permanent en ce moment, et indiquent que les Palestiniens pourraient demander à la Turquie et au Qatar d’agir en tant que médiateurs avec Israël.

Une source palestinienne ajoute qu’il semble que le Premier ministre Benjamin Netanyahu est confronté à une pression intense par son gouvernement pour mettre fin aux discussions et renverser le Hamas militairement.

Cazeneuve veut renforcer les contrôles des mouvements aux frontières extérieures de l’UE

Hollande a qualifié Paris de « capitale du monde » devant ses homologues venus le soutenir dans cette marche.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve remercie ses homologues, particulièrement la Lettonie et les Etats-Unis et le Canada (rappelant l’attaque au Parlement) d’être venus en France : « un extrême réconfort. »

Il rappelle les événements depuis mercredi, condamne l’ignominie de l’acte antisémite de la prise d’otages de Vincennes.

« Nous avons voulu dire ensemble avec force le dégoût que nous inspire l’antisémitisme, » déclare t-il. En s’adressant aux policiers et aux gendarmes, il leur exprime son admiration.

Il revient sur les marques de solidarité que la France a reçues.

« Le terrorisme nous concerne tous, le terrorisme n’a pas de frontière. » ajoute t-il. « Le terrorisme a pris une dimension européenne et interminable. Il était donc indispensable que nous nous réunissions. » « Nous sommes résolus à lutter ensemble contre le terrorisme. »