Israël et les Etats-Unis ont entamé un exercice de défense antimissile conjoint dimanche matin, afin de prévoir comment riposter aux tirs de roquettes.

L’exercice de formation, réalisé tous les deux ans et surnommé « Juniper Cobra », teste l’état de fonctionnement de certains systèmes actifs de défense antimissile, a annoncé Kol Israël.

Environ 1 000 soldats américains sont arrivés en Israël pour participer à l’exercice.

Les États-Unis ont développé ou financé conjointement les trois niveaux du programme de défense antimissile israélien – Iron Dome (à courte portée des missiles intercepteurs), de David Sling (gamme moyenne) et catégorie (longue portée).

Le Secrétaire à la Défense des États-Unis Chuck Hagel et son homologue, le ministre de la Défense Moshe Yaalon ont assisté à la préparation de l’exercice de formation la semaine dernière, alors que Hagel se trouve en Israël pour une tournée au Moyen Orient.

Lors d’une conférence de presse le 15 mai, Hagel a affirmé que l’exercice Juniper Cobra démontre la coopération et l’engagement que les armées israélienne et américaine connaissent conjointement, et que « l’engagement de l’Amérique pour une forte sécurité en Israël n’a pas [été] et ne sera jamais que complète et sans faille ».