Le gouvernement israélien et la municipalité de Jérusalem ont finalisé les plans d’une initiative pour investir 22 millions de shekels (4,5 millions d’euros) dans des films et séries télévisées qui seraient tournés dans la capitale, a annoncé la mairie de Jérusalem jeudi.

L’investissement « renforcera l’industrie de la télévision et du film à Jérusalem et apportera de nombreux investissements à la ville, créera de nouvelles opportunités d’emploi, et attirera plus d’investissements et de productions. De plus, l’image de marque et la publicité de Jérusalem et de l’État d’Israël dans le monde augmentera les revenus de l’État et de la ville, du tourisme, de la culture et du commerce, » indiquait le communiqué de presse de la municipalité.

Afin d’être admissibles au financement, les projets devront investir au moins 25 millions de shekels (5,2 millions d’euros) en Israël, dont 4 millions (830 000 euros) à Jérusalem, et le fil principal de l’histoire doit se dérouler dans la capitale. La subvention est plafonnée à 25% des coûts de production en Israël et à Jérusalem.

Les productions pourraient recevoir jusqu’à 14 millions de shekels (près de 3 millions d’euros) la première année, et 8 millions de shekels (1,7 million d’euros) la deuxième année provenant des partenaires de l’initiative, les ministères des Finances, de l’Économie, des Affaires de Jérusalem et de la Diaspora, et du Tourisme – 3 millions de shekels (620 000 euros) la première année et 1,7 million de shekels (350 000 euros) la deuxième. La municipalité de Jérusalem apportera également une contribution de 1 million de shekels (210 000 euros) chaque année. L’Autorité du développement de Jérusalem est aussi un partenaire de l’initiative.

La première série télévisée qui bénéficiera des subventions de l’initiative sera la série policière à paraître de NBC « Dig » qui apportera un investissement de plusieurs dizaines de millions de dollars américains au pays, selon la mairie. La série sera produite par la maison de production basée en Israël, Keshet Media Group, et co-écrite par Gideon Raff de la série populaire « Homeland » qui s’inspirait de la série israélienne « Hatufim » et dont certaines parties ont été tournées en Israël.

« Dig » a éveillé la controverse en décembre quand Hanane Ashrawi, une membre du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine, a appelé NBC à annuler tout plan de tournage au Parc national de la cité de David, près de la Vieille Ville. L’action de la série – un agent du FBI qui découvre une importante conspiration alors qu’il a du mal à résoudre une affaire de meurtre – doit être tournée dans l’enceinte et les tunnels du parc.

« Une telle production légitimera l’annexion de Jérusalem et l’éradication de l’authenticité et du caractère de la ville occupée. Toute entreprise ou organisation qui traite avec Israël en Palestine occupée est en flagrante violation de la loi internationale, des conventions et du consensus, respectivement, » a commenté Ashrawi. « Il est évident que ces actions coïncident avec les efforts intensifs et accélérés d’Israël pour annexer et nettoyer ethniquement Jérusalem. Le choix de filmer la série dans des quartiers palestiniens de Jérusalem vise à soutenir l’occupation et la triste réalité à laquelle sont confrontés les Hiérosolomytains palestiniens. »

Pour sa part, NBC a nié un éventuel projet de filmer dans des endroits controversés.

Debra Kamin et JTA ont contribué à ce rapport.