Les Etats-Unis ont demandé jeudi à Israël de « redoubler d’efforts pour éviter de faire des victimes civiles » au dixième jour de l’opération israélienne dans la bande de Gaza qui a fait 237 morts, en majorité des civils.

Un drone envoyé depuis Gaza a été abattu en vol jeudi soir par un missile israélien, a-t-on appris auprès de l’armée.

Après avoir tenté en vain de faire accepter un cessez-le-feu peu favorable au Hamas, l’Egypte doit changer de stratégie et composer davantage avec le Hamas dans sa médiation pour mettre fin au conflit à Gaza, estiment des experts.

Israël a lancé jeudi soir une opération terrestre sur la bande de Gaza, après dix jours de raids ayant fait au 237 morts, a annoncé l’armée dans un communiqué.

« Après dix jours d’attaques aériennes, maritimes et terrestre du Hamas et des refus répétés de calmer la situation, l’armée a lancé une opération terrestre dans la bande de Gaza », a indiqué un communiqué militaire.

Fin du direct

Egypte : Le Hamas « aurait pu sauver des dizaines de vies » s’il avait accepté la trêve

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a vivement critiqué le Hamas jeudi, estimant que le mouvement islamiste aurait pu sauver des dizaines de vies s’il avait accepté un cessez-le-feu, proposé cette semaine par Le Caire, et qui avait été accepté par Israël.

« Si le Hamas avait accepté la proposition égyptienne, il aurait pu sauver les vies d’au moins 40 Palestiniens », a déclaré Sameh Choukri, selon l’agence de presse officielle Mena.

– AFP

Une roquette explose au Golan

Des roquettes tirées sur le plateau du Golan sous contrôle israélien tombent sur le côté syrien de la frontière près de la ville de Majdal Shams, mais la Dixième chaîne rapporte que le tir était volontaire.

L’ampleur des opérations israéliennes

« Après dix jours d’attaques aériennes, maritimes et terrestre du Hamas et des refus répétés de calmer la situation, l’armée a lancé une opération terrestre dans la bande de Gaza », a indiqué un communiqué militaire.

Le gouvernement israélien a ordonné à l’armée de lancer cette opération terrestre dans le but de « porter significativement atteinte aux infrastructures terroristes du Hamas » et de « ramener la sécurité pour les citoyens d’Israël », selon le communiqué.

Cette opération va inclure des opérations d’infanterie, d’artillerie et de renseignements, appuyées par l’aviation et la marine, a ajouté l’armée.

« L’opération de Tsahal a lieu du nord au sud de la bande de Gaza, de très nombreuses forces ont été déployées », a indiqué le commentateur militaire de la télévision israélienne.

Le chef d’état-major Benny Gantz et le commandant de la division du sud Shlomo Turgeman ont recommandé au Premier ministre et au ministre de la Défense qu’ils donnent le feu vert pour l’incursion terrestre, rapporte la Dixième chaîne.

Plus tôt jeudi, les forces israéliennes ont réussi à déjouer une attaque terroriste quand ils ont neutralisé un groupe de 13 commandos du Hamas qui ont émergé armés d’un tunnel près du kibboutz de Sufa.

Les forces israéliennes ont découvert et essayé de faire sauter un certain nombre de tunnels au cours des dernières années, y compris certains atteignant des dizaines de mètres sous terre.

Des sources militaires disent qu’il est impossible de neutraliser les tunnels par des attaques aériennes.

– AFP

Les journalistes doivent évacuer Gaza

Les journalistes travaillant dans la bande de Gaza sont contraints de quitter Gaza, loin de la côte.

L’armée demande des réservistes supplémentaires

L’armée israélienne demande au cabinet de sécurité d’appeler plus de réservistes, a rapporté la Dixième chaîne.

Pendant ce temps, les sirènes de raid aérien sonnaient à Sderot et une roquette a été interceptée.

Le Hamas met en garde Israël

Le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum affirme que l’incursion terrestre de l’armée de la bande de Gaza « est une action dangereuse et l’occupation paiera le prix fort pour cela. Hamas est préparé pour cette opération ».

Amos Yadlin : détruire les tunnels et nuire au Hamas en lui-même

L’ancien chef du renseignement militaire Amos Yadlin dit que l’offensive terrestre est nécessaire pour « rompre le lien stratégique » entre Israël et le Hamas.

Il raconte à la radio de l’armée, il y a deux objectifs principaux : Pour détruire les tunnels du Hamas tout au long de la frontière entre Gaza et nuire à l’aile militaire du Hamas, à qui on n’a pas beaucoup nui jusqu’à présent.

C’est seulement si l’aile militaire du Hamas est gravement endommagée, dit Yadlin, que le Hamas va chercher un cessez-le-feu.

Fawzi Barhoum : le Hamas restera sur place

S’adressant à Al-Jazira d’une salle d’urgence de Gaza, le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum a dit aux gens de Gaza que le Hamas restera sur le terrain pour se battre avec les gens.

« Nous sommes les plus forts dans notre volonté, alors même que nous sommes seuls », dit-il, notant la réussite des opérations du Hamas contre Israël.

– Elhanan Miller

L’armée détruit un dépôt de roquettes à l’hôpital de Wafa

La Deuxième chaîne rapporte que l’aviation israélienne a frappé un entrepôt de roquettes situées à l’Hôpital Wafa dans la ville de Gaza, et que la marine israélienne bombarde le port de Gaza.

Moti Almoz : Un grand nombre de troupes contrôle des cibles à Gaza

Le porte-parole de l’armée, le major-général Moti Almoz dit que Tsahal a frappé des milliers de cibles dans la première phase de l’opération Bordure protectrice et continuera sa mission au cours de la deuxième phase.

« Un grand nombre de troupes au sol contrôlent des objectifs dans la bande de Gaza,» dit-il.

L’opération va s’étendre si nécessaire, les troupes sont très motivées, ajoute t-il.

Il appelle les habitants de Gaza à évacuer les maisons proches où les troupes opèrent.

15 Palestiniens blessés dans les raids israéliens

Palestinian media rapporte que 15 membres de la famille Kafarneh ont été blessés dans une attaque d’artillerie israélienne sur Beit Hanoun, une ville située dans le nord de la bande de Gaza.

– Elhanan Miller

L’Egypte fustige le Hamas, le Qatar, et la Turquie pour l’échec du cessez-le-feu

L’Egypte lance une attaque sans précédent contre le Hamas, accusant le groupe islamiste, le Qatar et la Turquie d’agir pour faire échouer la proposition de cessez-le-feu du Caire.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Samah Shukri dit que la proposition égyptienne a cherché à protéger les droits du peuple palestinien.

L’Egypte prétend même que le Hamas aurait pu sauver la vie de centaines de Palestiniens s’ils avaient accepté la proposition égyptienne.

– Avi Issacharoff

« Très vive préoccupation » de la France

« La France marque sa très vive préoccupation quant à la décision israélienne de lancer une intervention terrestre à Gaza », a déclaré jeudi dans un communiqué le ministère français des affaires étrangères.

« Elle appelle Israël à exercer la plus grande retenue » car « il est essentiel de protéger les populations civiles et d’éviter de nouvelles victimes », a ajouté le porte-parole du ministère, Romain Nadal, dans ce communiqué.

– AFP

Décision de lancer une incursion prise « il y a quelques jours »

Gilad Erdan, ministre de la Communication affirme que la décision de lancer l’offensive terrestre a été approuvée en principe « il y a quelques jours » à l’unanimité par le cabinet de sécurité.

Il dit que les tunnels creusés par le Hamas à la frontière israélienne sont une « menace stratégique » qu’Israël ne pouvait plus supporter.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu parle au secrétaire d’Etat américain John Kerry au téléphone, mais aucun détail de la conversation n’a filtré.

Gilad Erdan (Crédit : Gideon Markowicz/Flash 90)

Gilad Erdan (Crédit : Gideon Markowicz/Flash 90)

Moti Almoz demande aux habitants d’évacuer

« Je demande aux habitants de la bande de Gaza qui se trouvent dans les zones où l’armée frappe puissamment d’évacuer », a pour sa part déclaré le porte-parole de l’armée, le général Moti Almoz, dans une allocution retransmise à la télévision israélienne affirmant que l’opération « pourra être étendue selon les besoins de la situation ».

L’armée va appeler 18 000 réservistes de plus

L’armée israélienne a dit qu’elle va appeler 18 000 soldats de réserve durant la nuit pour renforcer son invasion terrestre de la bande de Gaza.

« La décision [de lancer l’opération] a été approuvée par le cabinet de sécurité, après le refus du Hamas d’accepter le plan égyptien pour un cessez-le-feu et la poursuite des tirs de roquettes sur Israël », ajoute le bureau de M. Netanyahu.

Carl Bildt : la Suède exhorte le Hamas à accepter le cessez-le-feu

Le Hamas « doit maintenant accepter de toute urgence à un cessez-le-feu mutuel », a déclaré le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt sur ​​son compte Twitter.

L’incursion d’Israël dans la bande de Gaza « n’apportera que davantage de souffrances», a-t-il ajouté.

Ban déplore l’assaut terrestre israélien, demande d’épargner les civils

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a déploré jeudi le déclenchement d’un assaut terrestre israélien sur Gaza et a demandé à Israël de « faire bien davantage pour faire cesser les pertes civiles ».

Lors d’une brève déclaration au siège de l’ONU, M. Ban a « regretté que malgré ses demandes repétées, (…) un conflit dangereux se soit encore aggravé ».

« L’armée n’est pas encore dans les positions complexes »

Le ministre du Logement Uri Ariel a dit que l’armée israélienne n’est pas encore à la tête « des zones les plus complexes » de la bande de Gaza.

Il a dit à la radio militaire qu’il s’attend cependant à ce que le Hamas continue les tirs de roquettes. Si c’est le cas, dit-il, cela nécessitera une profonde offensive terrestre de l’armée israélienne.

Le ministre du Logement et de la Construction Uri Ariel (Crédit Abir Sultan Flash 90)

Le ministre du Logement et de la Construction Uri Ariel (Crédit Abir Sultan Flash 90)

Les 18 000 réservistes supplémentaires confirmés

Le gouvernement israélien a approuvé la demande de l’armée de mobiliser 18 000 réservistes supplémentaires, peu après le déclenchement jeudi soir d’une offensive terrestre sur la bande de Gaza, a dit l’armée dans la nuit de jeudi à vendredi.

« Avec les 18 000 réservistes mobilisables, le nombre de réservistes pouvant être appelés atteint 60.000 », a indiqué une porte-parole de l’armée à l’AFP.

Paris appelle Israël à « la plus grande retenue »

La France « appelle Israël à exercer la plus grande retenue » lors de son opération terrestre dans la bande de Gaza qui suscite une « très vive préoccupation » à Paris, a déclaré jeudi soir le ministère français des Affaires étrangères.

L’annonce du début d’une offensive terrestre israélienne dans la bande de Gaza représente un revers pour la France et son chef de la diplomatie Laurent Fabius qui a prévu de se rendre vendredi en Egypte et Israël.

Une roquette de Syrie atterrit près d’Israël

Des sirènes sont entendus sur le plateau du Golan alors qu’une roquette a été tirée depuis la Syrie sur des terres à proximité de la frontière avec Israël, rapporte la radio israélienne.

Livni : ma décision n’a pas été prise à la légère

La ministre de la Justice a donné son approbation à l’opération terrestre dans la bande de Gaza, mais l’a fait avec le cœur lourd.

« Je n’ai pas pris la décision [d’approuver l’offensive terrestre] à la légère. Mais je l’ai pris sans avoir de doute, » dit-elle.

L’armée attaque 3 terroristes à Beit Hanoun

Des sources palestiniennes rapportent que l’armée israélienne attaque trois terroristes à Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza, en en blessant un grièvement, selon Ynet.

L’Egypte dénonce l’escalade israélienne

Des drones et des hélicoptères utilisés

Des drones et des hélicoptères israéliens, en plus des forces terrestres et des avions de chasse, sont sur ​​des cibles dans la bande de Gaza, rapporte Sky News.

1 mort, 6 blessés à Rafah

Des sources palestiniennes rapportent que des obus de l’armée ont fait un mort et six blessés dans la ville de Rafah, sur la frontière entre l’Egypte et Gaza.

Arrêt des tirs de roquettes au moment où les forces israéliennes sont entrées

Après des jours de tirs de roquettes réguliers de la bande de Gaza, il y a eu un arrêt soudain des tirs alors que les forces de Tsahal sont entrées dans le nord de la bande de Gaza.

Le calme a duré trois heures, sans doute pour se ravitailler, jusqu’à ce que les terroristes palestiniens tirent des roquettes vers la ville de Ofakim.

10 roquettes revendiquées par le Hamas sur Ofakim

Les brigades armées du Hamas revendiquent la dernière pluie de 10 roquettes tirées sur la ville du sud d’Ofakim.

Des rapports non confirmés disent que trois roquettes ont été interceptés par le Dôme de fer.

Benny Gantz briefe l’armée

Le Chef d’état-major Benny Gantz informe l’état-major de l’armée sur le fonctionnement du sol jeudi soir.

« Nos forces opéreront en étroite coordination, employant toute leur force, à la fois sur les routes de déploiement, et dans la zone en elle-même, pour obtenir le contrôle dans la région. »

« Bonne chance à nous tous. »

Le porte-parole de l’UNWRA : communication semble interrompue

Le porte-parole de l’Agence de secours et de travaux des Nations unies, Chris Gunness dit qu’il est incapable de communiquer avec d’autres collègues de l’ONU à Gaza, et que des milliers de Palestiniens se réfugient dans les installations de l’ONU.

L’Egypte dénonce l’escalade israélienne

Israël comme le Hamas doivent « immédiatement et sans condition accepter la proposition égyptienne de cessez-le-feu. C’est la seule voie de stopper l’agression et de préserver le sang de nos frères palestiniens », a ajouté le ministère.

– AFP

Israël limite l’accès d’e la mosquée d’Al-Aqsa demain

Israël va limiter l’entrée de la prière du vendredi sur le mont du Temple aux hommes âgés de plus de 50 ans en raison de craintes pour la sécurité.

Il n’y aura pas de limitation pour les femmes dans l’enceinte de la mosquée d’Al-Aqsa pour demain, le troisième vendredi du mois sacré musulman du ramadan.

La mosquée d'Al-Aqsa sur le mont du Temple à Jérusalem (Crédit : AFP)

La mosquée d’Al-Aqsa sur le mont du Temple à Jérusalem (Crédit : AFP)

Netanyahu briefera ses ministres demain

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu réunira le cabinet de sécurité, puis tous les ministres plus tard vendredi matin au siège de l’armée à Tel Aviv afin de les informer sur l’offensive terrestre.

La décision de commencer l’offensive terrestre a été prise après qu’il est devenu clair à Jérusalem que les efforts de cessez-le-feu en Egypte menaient nulle part.

Le cabinet de sécurité a approuvé l’idée d’une offensive terrestre, le mardi, après que le Hamas a rejeté la proposition de cessez-le-feu égyptienne, selon des sources diplomatiques israéliennes.

L’objectif est de rétablir le calme pour les citoyens d’Israël, disent les sources.

L’objectif du Premier ministre n’est absolument pas la reconquête de la bande de Gaza mais l’éviction du Hamas, ajoutent-ils.

Les responsables israéliens estiment que la retenue affichée par Netanyahu au cours des 10 derniers jours a produit une empathie et un soutien à l’étranger. Les États-Unis ne veulent pas voir d’offensive terrestre, mais ne cherche pas à y mettre son veto, disent les sources.

Il y a également un soutien considérable au sein de l’UE.

Ministère des Aff. étr. : le Hamas utilise ses citoyens comme « boucliers humains »

Le ministère des Affaires étrangères israélien déplore que le Hamas incorpore des activités militaires au sein de zones civiles.

« Vouée à l’échec »

L’offensive terrestre lancée dans la nuit de jeudi à vendredi dans la bande de Gaza par l’armée israélienne est « vouée à l’échec », a déclaré à l’AFP le chef en exil du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal.

« Ce que l’occupant israélien n’a pas réussi à réaliser par ses raids aériens et maritimes, il ne le réalisera pas par son offensive terrestre qui est vouée à l’échec », a dit M. Mechaal, basé à Doha.