L’Autorité d’innovation d’Israël met en place un nouveau programme pour fournir des subventions à la recherche et le développement (R & D) d’entreprises israéliennes qui ont eu un chiffre d’affaires de plus de 100 millions de dollars, afin de les aider à maintenir un avantage technologique sur les concurrents, à entreprendre des projets plus audacieux en participant aux risques et en assurant leur croissance continue.

Les cibles du programme à 70 millions de shekels sont les grandes sociétés technologiques israéliennes telles que Check Point Technologies Ltd., Verint Systems Ltd., Mobileye, Wix.com ou Orbotech, a expliqué l’autorité de l’innovation dans un courrier électronique.

Le programme proposera une grande variété de subventions à des projets sur le long terme qui développent des technologies pour l’avenir.

L’objectif, a déclaré Aharon Aharon, le directeur de l’autorité de l’Innovation, est d’aider ces entreprises à maintenir un avantage concurrentiel en développant des technologies pour l’avenir, les aider à pénétrer de nouveaux marchés et, en général, à renforcer l’économie israélienne.

L’Autorité d’innovation d’Israël est responsable des politiques d’innovation du pays.

Pour pouvoir obtenir des subventions, les entreprises doivent avoir une dépense annuelle en recherche et développement d’au moins 20 millions de dollars ou, au moins, avoir au moins 200 employés travaillant dans la recherche et le développement, a déclaré l’autorité dans un communiqué.

Le modèle de financement offre des subventions allant jusqu’à 50 % des coûts de R & D par projet et les entreprises qui sont admissibles aux subventions ne devront pas payer de redevances à l’autorité suite au développement de produits éventuels, selon le communiqué.

Le savoir-faire obtenu de cette piste de développement devra être enregistré en Israël, afin que l’État puisse profiter à long terme des recettes fiscales qui en résultent.