Israël a catégoriquement nié la revendication du Hamas, dimanche soir, selon laquelle il aurait capturé un soldat de l’armée israélienne lors d’un affrontement dans la bande de Gaza.

La branche militaire du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, a annoncé qu’elle avait capturé l’israélien à Shejaiya.

Lors d’une conférence de presse, le groupe a donné un nom pour le soi-disant prisonnier et a même mentionné son matricule de soldat.

Le nom donné par le Hamas ressemble beaucoup à celui donné à un des soldats déclarés morts dans la bataille de Shejaiya, tôt dans la matinée de dimanche.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU a nié samedi qu’un soldat israélien avait été enlevé par le Hamas.

« Il n’y a pas de soldat israélien kidnappé et ces rumeurs sont fausses » a dit Ron Prosor.

Tout de même, alors que les corps des sept soldats présents sur l’APC détruit font toujours l’objet d’identification, la revendication a fait l’objet d’une enquête par Israël.

On a dit à la famille du soldat que leur fils a été tué et que son corps est à l’Institut Abou Kabir Forensic.

Malgré tout, l’annonce du Hamas a provoqué l’exaltation en Cisjordanie, feux d’artifice et coups de feu pour célébrer la nouvelle dans la bande de Gaza.