Israël paiera « un prix très élevé » en cas de nouvelle attaque contre la bande de Gaza, a averti dimanche le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, lors d’un rassemblement à l’occasion du 10e anniversaire de la mort du chef spirituel du mouvement islamiste, Cheikh Ahmed Yacine, tué par une frappe israélienne.

« Nous disons à l’ennemi [israélien] qui menace de réoccuper Gaza que le temps des menaces est terminé. Toute agression ou crime que vous commettrez vous coûtera un prix très élevé », a affirmé Haniyeh dans un discours de plus d’une heure devant des dizaines de milliers de partisans du Hamas rassemblés dans le centre de la ville de Gaza.