Les services de secours israéliens ont proposé leur aide médicale et humanitaire aux autorités turques après un accident minier meurtrier, a annoncé mercredi le Magen David Adom, l’équivalent israélien de la Croix Rouge, dans un communiqué.

Une explosion a eu lieu mardi dans une mine de charbon de Soma, dans l’ouest de la Turquie, tuant 238 mineurs. Cent-vingt sont encore coincés sur le site de l’explosion, l’une des pires catastrophes industrielles qu’ait connue la Turquie.

« Immédiatement après la catastrophe en Turquie nous avons transmis au Croissant Rouge turc notre proposition d’assistance et les équipes du Magen David Adom sont prêtes à se déployer, dès qu’elles en recevront l’autorisation », a indiqué Eli Bin, le directeur général du Magen David Adom.

Le président israélien Shimon Peres, en visite à Oslo, a envoyé une lettre de condoléances à son homologue turc. « Quand une tragédie survient nous devons faire tout ce qui est en notre possible pour se venir en aide mutuellement », écrit M. Peres dans cette lettre, dont l’AFP a reçu une copie.