La compagnie publique israélienne d’électricité a annoncé jeudi la réduction de moitié de ses fournitures de courant aux Palestiniens de Cisjordanie pendant deux heures par jour en raison d’impayés de l’Autorité palestinienne.

« En raison d’une dette qui s’accumule et atteint 1,8 milliard de shekels (459 millions de dollars), nous avons décidé qu’à partir d’aujourd’hui la fourniture de courant sera diminuée de moitié, une heure le matin et une heure en soirée », a dit à l’AFP une responsable de la compagnie qui a requis l’anonymat.

Cette mesure, « qui ne devrait pas entraîner de coupures générales, restera en vigueur jusqu’à ce que l’Autorité palestinienne commence à régler ses dettes », a-t-elle dit.

L’Autorité palestinienne connaît de graves difficultés financières aggravées par la décision israélienne du début de l’année de geler plus de 100 millions d’euros de taxes collectées pour son compte par Israël. Ces taxes versées chaque mois représentent près de la moitié du budget palestinien.

Le gel a été imposé en représailles à la décision des Palestiniens de demander leur adhésion à la Cour pénale internationale (CPI), ce qui pourrait leur permettre de poursuivre des responsables israéliens pour crimes de guerre.

« D’un côté, nous nous efforçons autant que possible d’éviter de porter atteinte à la fourniture de courant à la population civile de Cisjordanie, mais d’un autre côté nous voulons réduire autant que possible l’augmentation de la dette de l’Autorité palestinienne », a ajouté la responsable.

Selon le site d’information Ynet, la compagnie d’électricité aurait envisagé à plusieurs reprises de limiter ses approvisionnements par le passé. Mais, jusqu’à présent, le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahuavait refusé en raison des pressions internationales auxquelles se serait exposé Israël.

La Cisjordanie est totalement dépendante de la Compagnie israélienne d’électricité. L’approvisionnement de la bande de Gaza, assuré en partie par la compagnie israélienne, n’est pas touché par la réduction décidée pour la Cisjordanie, a précisé la responsable.

Le directeur général de la compagnie d’électricité palestinienne du district de Jérusalem, Hisham Omari, qui distribue l’électricité produite par la compagnie israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, a qualifié la décision israélienne « de punition collective ».

« La compagnie israélienne est le seul fournisseur et nous dépendons d’elle parce que que nous vivons sous occupation », a-t-il dit à l’AFP.