Israël a annoncé mardi la relance d’un appel d’offre pour la construction de 708 logements dans un quartier de Jérusalem Est alors que le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’efforce de maintenir sur les rails les négociations de paix.

« Il s’agit en réalité du renouvellement d’un appel d’offre publié en août et qui n’avait pas trouvé preneur », dans le quartier de Gilo, a précisé à l’AFP Hagit Ofran, une responsable de l’organisation israélienne anti-colonisation la Paix Maintenant.

Le ministère israélien du Logement « tente de porter atteinte, par la force, au processus de paix (…) et aux efforts de John Kerry pour le promouvoir », a-t-elle estimé.

Cet appel d’offre, qui n’avait suscité aucune réponse lors de sa publication en deux fois, en août et en novembre, a été « rendu plus attractif (pour les constructeurs) » dans cette dernière version, a précisé la radio militaire israélienne qui a publié, la première, cette information.

L’ONG israélienne Ir Amin, qui milite pour un partage plus juste de Jérusalem estime que cette annonce est un « pied de nez aux Palestiniens comme aux Israéliens », rapporte la radio militaire.