Israël a signé un contrat pour constuire und usine d’énergie solaire de plusieurs mégawatts dans le sud du désert du Neguev pour tenir l’objectif national destiné à augmenter l’utilisation de sources d’énergie renouvellable.

L’accord de 4 milliards de shekels (1,05 milliard de dollars) pour une usine de 121 megawatts a été annoncé par le ministère des Finances dimanche, a rapporté Reuters.

Un consortium de Shikun & Binui, israélien, et Abengoa, espagnol, doit construire l’usine à Ashalim dans le Neguev, à proximité d’une usine solaire déjà existante.

Ils espèrent finir le projet d’ici 2018.

La Banque d’Investissement Européenne et la Corporation américaine d’investissements privés à l’étranger doivent financer le projet.

Un autre programme verra la construction d’une usine photovoltaïque à proximité avec les trois installations qui finiront par fournir 2 % des besoins totaux d’Israël en électricité.

Le gouvernement a fixé comme objectif de voir 10 % de l’électricité du pays produite par des sources d’énergie renouvelable d’ici 2020, et le ministre des Finances prévoit de publier une offre pour la construction d’une autre usine dans un effort d’atteindre cet objectif.

Les technologies thermo-solaires utilisent les rayons du soleil pour produire de la chaleur qui met en actions des générateurs, contrairement aux systèmes photo-électriques qui transforment la lumière en électricité.