Israël a testé lundi un système de propulsion de fusée, a annoncé le ministère de la Défense.

« Il y a quelques minutes, Israël a testé un système de propulsion de fusée sur une base du centre du pays », a annoncé le ministère dans un bref communiqué.

« Le test avait été prévu à l’avance par les services de sécurité et exécuté comme prévu », pouvait-on lire.

Le communiqué n’a pas précisé si le lancement avait été réussi.

Selon des témoignages, le test a eu lieu sur la base aérienne Palmachim, dans le centre du pays.

Un projectile a clairement pu être vu en train de traverser le ciel.

Un système de propulsion de fusée testé par Israël le 29 mai 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un système de propulsion de fusée testé par Israël le 29 mai 2017. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Les analystes supposent que le système testé lundi pourrait être installé sur des missiles sol-sol comme le Jéricho qui, selon les médias étrangers, peut être équipé d’une tête nucléaire, ou sur des missiles sol-air comme Arrow, qui est principalement conçu pour intercepter des missiles balistiques intercontinentaux au-dessus de l’atmosphère.

En décembre, le Congrès américain avait approuvé un financement pour l’année fiscale 2017 de 600 millions de dollars pour le programme de coopération avec Israël sur la défense anti-missiles, dont 268,7 millions pour la recherche et le développement des programmes israélo-américains de défense anti-missiles, 62 millions pour l’achat d’un système Dôme de Fer, 150 millions pour l’achat d’un système Fronde de David, et 120 millions pour l’achat d’un système Arrow-3.