Israël va envoyer de l’aide au Mexique, frappé par un séisme, dans les prochains jours, au moment où y sera le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères.

Le centre du ministère pour la coopération internationale, ainsi que l’ambassade d’Israël au Mexique, doivent fournir l’aide pour les états du sud d’Oaxaca et Chiapas, qui ont été les plus durement touchés par le tremblement de terre mortel qui a frappé jeudi soir.

L’ambassadeur au Mexique, Yoni Peled, et son équipe vont livrer l’aide aux gouverneurs des états dans les prochains jours, selon un communiqué, qui n’a pas précisé la nature de cette aide.

Netanyahu, qui est aussi le ministre des Affaires étrangères, doit partir dimanche soir pour trois pays d’Amérique latine. Il sera mercredi au Mexique, le deuxième plus grand pays catholique du monde, pour rencontrer le président Enrique Pena Nieto et des représentants de la communauté juive locale.

Dégâts causés par le séisme de magnitude 8,2 sur la côte pacifique du Mexique, à Juchitan de Zaragoza, le 9 septembre 2017. (Crédit : Ronaldo Schemidt/AFP)

Dégâts causés par le séisme de magnitude 8,2 sur la côte pacifique du Mexique, à Juchitan de Zaragoza, le 9 septembre 2017. (Crédit : Ronaldo Schemidt/AFP)

Le séisme de magnitude 8,1 a tué au moins 65 personnes. Selon les autorités, 37 personnes ont été tuées à Juchitan, dans l’état de l’Oaxaca, la ville la plus durement touchée.

L’association israélienne iAID a annoncé vendredi qu’elle se préparait à envoyer une équipe de 12 personnes et des équipements high-tech pour rechercher les personnes coincées sous les décombres.

Raphael Ahren a contribué à cet article.