Un officiel israélien a déclaré à Reuters qu’Israël pourrait autoriser l’Egypte à déployer plus de troupes dans la péninsule du Sinaï pour combattre les terroristes associés à l’Etat islamique qui auraient pris le contrôle de grandes parties de la ville de Sheikh Zuweid dans le nord est du Sinaï.

L’incident, a dit l’officiel israélien, est un événement qui « modifie la donne ».

Selon l’accord de paix entre Israël et l’Egypte, le Sinaï est une zone démilitarisée. De nombreux soldats égyptiens déployés là-bas sont considérés comme des officiers de police.

Dans le passé, Israël a accepté les demandes du Caire de déployer plus de militaires dans la Péninsule.

Chaque augmentation du nombre de soldats doit être approuvée par les responsables de la défense israélienne.

Israël a fermé les passages frontaliers avec l’Egypte et Gaza à la suite de l’attaque de l’Etat islamique.