Israël va officiellement mettre en place le mois prochain des mesures de sécurité pour les Israéliens vivant en Cisjordanie d’une valeur de 3,3 milliards de shekels. Ces mesures sont notamment l’amélioration des routes, la mise en place de caméras et le déploiement de véhicules blindés, a confirmé mardi un porte-parole du ministère de la Défense, Avigdor Liberman.

L’argent sera distribué sur plusieurs années, mais cette somme sans précédent sera prise sur les budgets des ministères du Transport, des Logements et des Communications, que Liberman devrait contacter pour obtenir leur soutien.

Selon un reportage diffusé mardi par la Deuxième chaîne, des caméras de sécurité seront installées le long des routes dans toute la Cisjordanie ; des antennes réseaux seront mises en place pour améliorer la réception pour les Israéliens qui auraient besoin d’appeler à l’aide : des déviations seront construites autour des villes palestiniennes et les implantations pour permettre aux populations de s’éviter ; les bus blindés qui circulent en Cisjordanie seront renforcés ; et les implantations pourront compter sur des caméras de sécurité, des « clôtures intelligentes » et des capteurs pour prévenir des tentatives d’intrusion dans les implantations.

Ces dernières années, plusieurs terroristes palestiniens se sont introduits dans des implantations, notamment en juillet dernier, quand un homme a poignardé à mort trois membres d’une même famille dans l’implantation de Halamish.

Les dirigeants des implantations ont bien accueilli cette décision, mais ont demandé sa mise en œuvre immédiate, avant l’adoption du budget 2019, a indiqué la Deuxième chaîne.

Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait promis de construire des déviations pour les Israéliens vivant en Cisjordanie, avant que le budget 2019 ne soit adopté, avait indiqué la Deuxième chaîne.