Ivanka Trump a fait un don de 1 000 dollars pour aider à la construction d’un centre d’étude familial à l’endroit où se tenait la maison de la famille Sassoon. Sept enfants y avaient trouvé la mort dans un incendie tragique l’an dernier.

Trump a fait son don via la plate-forme GoFundMe, à son nom, selon DNAinfo qui a relayé l’information en premier. D’autres donateurs ont opté pour l’anonymat.

Le projet a récolté plus de 133 000 dollars de 734 personnes. L’objectif de cette collecte serait d’obtenir un millions de dollars.

Gayle Sassoon, la mère, a annoncé ce projet dès sa première apparition publique au sujet de la tragédie de mars 2015, dans une interview au New York Post. Trump a affirmé dans un communiqué au DNAinfo qu’elle avait décidé de faire un don après avoir lu cette interview. Elle dit avoit été impressionnée par la détermination de Sassoon.

L’une des filles, Siporah, âgée de 16 ans, avait réussi à s’enfuir en sautant du deuxième étage.

Les 7 enfants de la famille Sassoon qui ont péri dans l'incendie de Brooklyn (Crédit : Flash 90)

Les 7 enfants de la famille Sassoon qui ont péri dans l’incendie de Brooklyn (Crédit : Flash 90)

Sassoon s’était ruée dans les flammes pour sauver ses enfants. Elle a subi des brûlures au troisième degré sur 45 % de son corps, dont le visage, qu’elle doit recouvrir d’un masque médical élastique.

Elle a imaginé un centre d’études familial, qui a déjà été conçu par un architecte. On y verra 7 piliers, qui porteront le nom de chacun des enfants décédés, et une salle sera nommée en l’honneur de Siporah. Il y aura également un bibliothèque, un centre d’études pour hommes et pour femmes, selon DNAinfo.

Ivanka Trump à New York, le 11 novembre 2016 (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)

Ivanka Trump à New York, le 11 novembre 2016 (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)

Ses enfants, tués par les flammes, avaient en 5 et 16 ans. Ils sont enterrés en Israël.

Une enquête avait permis de déterminer que le feu avait été causé par une plaque chauffante de Shabbat.