Le ministère des Affaires étrangères a affirmé jeudi qu’il ignorait toute visite prévue du président russe Vladimir Poutine le mois prochain, rejetant les annonces des médias palestiniens qui affirment que l’homme fort de la Russie se rendra dans la région.

Le journal palestinien al-Quds a indiqué jeudi que Poutine projetait de se rendre en Israël et dans les territoires palestiniens au début du mois de février dans le cadre de sa tournée au Moyen-Orient.

La visite officielle de Poutine inclurait un entretien avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas à Ramallah et avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, dans le but de relancer le processus de paix.

Jérusalem a répondu à cet article en affirmant qu’il n’était pas au courant des projets de Poutine de se rendre en Israël en février. Il n’y a eu aucune annonce au sujet d’une future visite d’un président russe en Israël sur son site Internet.

La dernière visite de Poutine en Israël date de juin 2012.

Plus tôt dans la semaine, la Russie et l’Iran ont signé un accord pour élargir leur lien militaire et résoudre un désaccord sur la vente du système de défense aérien S-300.

Cependant, il n’est pas sûr que la Russie fournisse à Téhéran un système de missile S-300.