Le Jerusalem Unity Prize a été remporté par Limmud, un réseau international de communautés d’études juives, et par le premier lauréat non-juif.

Les noms des vainqueurs de ce prix, créé en 2015 à la mémoire des trois adolescents assassinés, ont été annoncés mercredi.

En diaspora, c’est Limmud qui a remporté le prix, tandis que le Dr Janaan Frajj Falah, qui a œuvré pour faire progresser les initiatives qui comblent les disparités sociales entre les femmes de diverses origines dans le Nord d’Israël, a été l’un des deux gagnants en Israël. Falah a été rejoint par Kehilat Hadar, basée à Haïfa, qui favorise l’harmonie sociale et culturelle entre les groupes locaux de diverses religions et ethnies.

Le lauréat du prix national est Tzav Pius, un groupe qui œuvre pour réduire le fossé entre religieux et laïcs en Israël.

Bat-Galim Shaer, Iris Yifrach et Racheli Fraenkel avec le maire de Jérusalem Nir Barkat alors du lancement du Jerusalem Unity Prize, en janvier 2015. (Crédit : Hadas Parush)

Bat-Galim Shaer, Iris Yifrach et Racheli Fraenkel avec le maire de Jérusalem Nir Barkat alors du lancement du Jerusalem Unity Prize, en janvier 2015. (Crédit : Hadas Parush)

Le Jerusalem Unity Prize a été développé en 2015 par le maire de la ville Nir Barkat, avec les familles Fraenkel, Shaar et Yifrach et Gesher, en souvenir de Naftali Fraenkel, Gilad Shaar et Eyal Yifrach, qui ont été kidnappés à un arrêt de bus en Cisjordanie le 12 juin 2014, et retoruvés morts après trois semaines de recherches intenses.

Les prix seront décernés le 7 juin au cours d’une cérémonie à la résidence présidentielle. C’est aussi la Journée internationale de l’Unité juive, et des commémorations et des activités pédagogiques dans le monde entier.

Limmud a été fondé au Royaume-Uni en 1980, et s’est étendu à 84 communautés dans 44 pays sur 6 continents. En 2016, ses 4 000 bénévoles ont réalisé 74 festivals juifs dans le monde entier, qui ont attiré plus de 40 000 personnes.

Naftali Fraenkel, Gil-ad Shaar et Eyal Yifrach (Crédit : autorisation)

Naftali Fraenkel, Gil-ad Shaar et Eyal Yifrach (Crédit : autorisation)

« Nous sommes reconnaissants pour cette immense honneur », a déclaré son président David Hoffman dans le communiqué qui annonçait la victoire. Limmud favorise l’unité juive en offrant un espace intercommunautaire inclusif pour les juifs de tous âges et tous milieux, pour qu’ils puissent se rencontrer, étudier, faire du bénévolat et construire une communauté. L’unité est créée quand les juifs travaillent ensemble pour construire leur communauté et créent un futur judaïsme dynamique, et ce que Limmud fait. »