Le très actif patron du sport palestinien Jibril Rajoub s’est vu refuser lundi l’entrée en Egypte où il devait assister à une conférence, dont la délégation palestinienne s’est ensuite retirée en signe de protestation, ont indiqué mardi des responsables palestiniens et égyptiens.

« J’étais attendu à l’aéroport par le ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports et j’ai été surpris de me voir refuser l’entrée en Egypte », a dit à l’AFP M. Rajoub, haut cadre du Fatah, dont la page Facebook a été fermée lundi, du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas et ancien des services de sécurité.

L’entrée de celui qui est aussi chef de la Fédération palestinienne de football a été refusée « sur instruction d’un des services de sécurité » égyptiens, a indiqué un responsable égyptien de l’aéroport, sans donner plus de précisions.

Le ministre palestinien de la Justice Ali Abou Diak, qui devait participer avec M. Rajoub à une conférence sur la lutte contre le terrorisme à Charm el-Cheikh, station balnéaire égyptienne sur la mer Rouge, a ensuite annoncé qu’il se retirait en signe de protestation, a indiqué un responsable palestinien.

L’Egypte, l’un des deux seuls pays arabes à avoir signé la paix avec Israël, joue un rôle majeur au sein de la Ligue arabe qui siège au Caire, et est un interlocuteur incontournable du processus de paix entre Israéliens et Palestiniens.