Quatre personnes qui tentaient d’entrer illégalement en Jordanie depuis la Syrie ont été blessées dans des heurts avec des gardes-frontière, a indiqué l’armée jordanienne dans un communiqué dimanche.

« Le groupe n’a pas prêté attention aux avertissements » des gardes-frontière, assure le communiqué, ajoutant que les quatre personnes ont été arrêtés et hospitalisées.

Trois autres personnes « membres de groupes combattant en Syrie se sont volontairement rendues », affirme par ailleurs l’armée, précisant qu’il s’agit de citoyens jordaniens qui possèdent également le passeport d’un autre pays arabe, sans donner plus de détails.

Damas a accusé à plusieurs reprises les autorités jordaniennes de soutenir les rebelles combattant le régime, mais Amman rejette ces allégations et assure avoir renforcé les contrôles à la frontière et emprisonné des dizaines de personnes ayant tenté de traverser illégalement.

Le royaume, qui accueille plus de 500 000 réfugiés syriens, affirme que la contrebande à la frontière a augmenté de 300 % au cours de l’année écoulée.