Huit hommes ont été inculpés lundi en Jordanie pour complot en vue d’attaquer des soldats américains et l’ambassade israélienne à Amman, a indiqué lundi une source judiciaire.

« La cour de sûreté de l’Etat a accusé les huit hommes d’avoir comploté pour mener des actions terroristes, dont des attaques contre des soldats américains en 2006 et l’ambassade israélienne à Amman », a déclaré un responsable de la cour à l’AFP.

« Les suspects, sept Jordaniens et un Syrien, recrutaient également des candidats pour rejoindre le (mouvement chiite libanais) Hezbollah », a-t-il ajouté, précisant que les huit hommes avaient été arrêtés en mai, mais que le Syrien était en fuite.

En cas de condamnation, ils risquent des peines de prison à vie, a-t-il indiqué, sans plus de détails.

En mai, un tribunal militaire avait condamné onze Jordaniens accusés d’être liés à Al-Qaïda à des peines allant de 4 à 20 ans d’emprisonnement pour avoir planifié des attaques contre l’ambassade des Etats-Unis et des centres commerciaux en 2012.