Moshe Kahlon, chef du parti Koulaonu, dit qu’il a fait l’objet de pressions de la part du Likud et de l’Union sioniste, qui veulent tous deux le voir soutenir publiquement leur candidat pour le poste de Premier ministre.

« Si je le voulais, je pourrais devenir le [prochain] ministre des Finances en dix minutes, après un seul coup de téléphone » s’est-il vanté, selon le site d’actualités Walla.

Kahlon dit aussi qu’il estime que Yair Lapid, le chef du parti Yesh Atid, a échoué au poste de ministre des Finances.

« Lapid affirme qu’il a presque réussi. Pour moi, un ‘presque but’ n’est pas un but » a-t-il déclaré.