L’ancien maire de Londres Ken Livingstone a expliqué mardi que les Juifs de Grande-Bretagne soutiennent de plus en plus les candidats conservateurs alors qu’ils sont devenus plus riches.

« Si l’on parle d’il y a 50 ans, la communauté des Catholiques romains, la communauté irlandaise, la communauté juive, elles étaient majoritairement en faveur du parti travailliste » raconte Livingstone au Newsnight de la BBC alors qu’il abordait le sujet du rôle des minorités ethniques dans la politique du Royaume Uni.

« La communauté des catholiques Irlandais sont toujours majoritairement pour les Travaillistes parce qu’ils ne sont pas riches ».

« Alors que la communauté juive devenait plus riche, elle est passée à un vote en faveur de Mme [Margaret] Thatcher, comme cela a été le cas à Finchley », explique-t-il faisant référence à l’un des quartiers ayant une importante communauté juive.

« La question déterminante n’est pas votre couleur ni votre religion, » continue Livingstone, « mais le niveau de votre revenu. Les gens votent en fonction de leurs revenus ».

Ces commentaires de Livingstone ont été rejetés par Adrien Cohen, qui est à la tête du Forum juif de Londres.

Selon le Telegraph, Cohen a précisé : « Les politiciens ne devraient pas faire d’hypothèses grossières sur une partie de leur électorat fondées sur leur perception d’une richesse relative ».

« Beaucoup de Juifs ne sont pas riches, en effet beaucoup connaissent des difficultés à joindre les deux bouts. Il y a plusieurs facteurs qui influencent le vote d’une personne et personne ne devrait faire référence aux Juifs de Londres comme s’il s’agissait d’un groupe homogène », indique-il.

Livingstone avait fait des remarques similaires par le passé. En 2012 pendant la campagne électorale pour les municipales, il aurait dit que les Juifs ne voteraient pas pour le parti travailliste parce qu’ils étaient riches.

En mars 2012, des Juifs londoniens soutenant le parti travailliste se sont plaints auprès d’Ed Miliband, le chef du parti, de Livingstone.

Les leaders de la communauté juive ont addressé une lettre à Miliband, affirmant que Livingstone avait déclaré lors d’une réunion avec des leaders juifs qu’il « ne s’attendait pas à ce que la communauté juive vote pour le parti travailliste dans la mesure où les votes pour la gauche sont proportionnels au niveau de richesse, et a suggéré que comme la communauté juive était riche, elle ne pouvait tout simplement pas voter pour lui ».

Livingstone a depuis traité cette lettre de « tissu de mensonges » et a expliqué que ces commentaires avaient été mal compris.

L’ancien maire est impopulaire auprès de la communauté des Juifs de Londres.

Il a été accusé d’être antisémite et antisioniste. Il a régulièrement critiqué Israël et ses politiques.

Pendant la campagne de 2012 beaucoup disaient que sa stratégie était de récupérer le vote de la communauté musulmane en excluant le vote des Juifs.