Le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas sont tombés d’accord mardi sur la nécessité de fournir une aide humanitaire pour la reconstruction de Gaza, lors d’une rencontre à New York.

Selon un fonctionnaire du département d’Etat, les deux hommes ont souligné l’importance de fournir cette aide, alors que 50 jours de guerre avec Israël ont détruit de nombreuses habitations et infrastructures de ce territoire surpeuplé, et laissé plus de 100 000 Palestiniens sans abri à long terme, selon l’ONU.

La rencontre entre M. Kerry et M. Abbas s’est tenue à la veille de l’Assemblée générale de l’ONU, et après que le chef de l’autorité palestinienne eut dévoilé devant un parterre d’étudiants lundi à New York « un nouveau calendrier pour les négociations de paix ». Mahmoud Abbas doit exposer son plan vendredi devant l’Assemblée.

Des leaders palestiniens ont affirmé que Mahmoud Abbas avait l’intention de proposer une date-butoir de trois ans pour le retrait israélien de Cisjordanie et la création d’un Etat palestinien.

Au cours de l’entretien de mardi, John Kerry a réitéré l’appui de Washington à la proposition de création de deux Etats et sa volonté d’encourager les négociations dans ce sens, a encore indiqué le responsable du département d’Etat.