Le Secrétaire d’Etat américain John Kerry a participé à une table ronde sur la recrudescence de l’antisémitisme avec les dirigeants de la communauté juive américaine et européenne.

La table ronde, qui s’est tenue mardi à Washington au Département d’Etat américain, a été convoquée « pour faire face à la forte augmentation récente de la rhétorique antisémite, du vandalisme et de la violence dans de nombreuses communautés juives du monde entier », selon un communiqué publié par le Département d’Etat.

Au cours de la discussion, Kerry « a réitéré la profonde préoccupation du gouvernement américain sur la prévalence et l’omniprésence des menaces antisémites et les attaques contre des individus juifs, leurs lieux de culte, et leurs entreprises au cours des derniers mois », signale le Département d’Etat.

La discussion a été accueillie par le secrétaire d’Etat-adjoint chargé de la démocratie, des droits de l’Homme et du Travail Tom Malinowski, et l’envoyé spécial chargé de surveiller et de lutter contre l’antisémitisme, Ira Forman.

Plusieurs autres hauts fonctionnaires du Département d’État – dont la secrétaire d’Etat-adjoint aux Affaires interaméricaines Roberta Jacobson et le principal sous-secrétaire adjoint en charge des Affaires européennes Paul Jones – ont également participé à la réunion.

Le gouvernement américain surveille les incidents signalés ; tend la main aux dirigeants juifs pour mieux faire évaluer les conditions sur le terrain ; et enfin travailler en étroite collaboration par l’intermédiaire des voies diplomatiques pour encourager les gouvernements à se prononcer contre la hausse des menaces et de la violence antisémites, en vue d’assurer la sécurité des communautés juives, ont confié les fonctionnaires du Département d’Etat aux dirigeants juifs.