Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a appelé dimanche les forces armées du pays à renforcer « leur préparation », en dénonçant une déclaration américaine selon laquelle « l’option militaire » contre l’Iran restait intacte.

Le numéro un iranien a déclaré devant un parterre de militaires que l’Iran n’accepterait « jamais ces remarques stupides », en réponse aux propos du chef d’état-major inter-armées américain Martin Dempsey qu’il n’a toutefois pas nommé.

Martin Dempsey avait déclaré vendredi que « l’option militaire » pour empêcher le cas échéant les Iraniens d’avoir la bombe nucléaire était « intacte ».

« Toutes les forces, (…) l’armée, les Gardiens de la révolution, doivent augmenter leurs préparations militaires et défensives jour après jour », a déclaré Khamenei, en ajoutant qu’il s’agissait d’une « directive officielle ».

« Après un certain silence, un de leurs responsables a de nouveau parlé des options sur la table. D’un côté, ils bluffent et de l’autre ils demandent que la République islamique arrête ses progrès défensifs. Nous n’accepterons jamais de telles déclarations stupides », a déclaré le numéro un iranien.

Il a néanmoins souligné que « malgré le renforcement de ces capacités défensives et militaires, la République islamique ne sera jamais une menace pour les pays de la région et ses voisins ».