La NASA a adopté la technologie israélienne de style martien pour un robot chargé d’inspecter des équipements dans l’espace lointain. Le Robot de Vision d’Inspection Invertébré et Poseable (RVIIP) est un outil créé pour fournir des capacités d’inspection à distance, proche ou moyenne, dans l’espace.

Cela permet des réparations d’équipements utilisant des robots sur des navettes sans humains. Il y a aussi une minuscule caméra créée par Medigus, une compagnie israélienne de dispositifs médicaux, qui donnera au RVIIP une puissance de vision permettant aux techniciens sur Terre d’observer de très près l’équipement.

C’est comme dans la « Guerre des Mondes » où les Martiens envoient des machines sur Terre avec des caméras aux yeux qui traînent attachées au bout d’un tube flexible, de près d’un mètre de long, pour leur donner des informations sur ce qui se passe sur Terre. Dans les films (1953 et 2005) et dans le livre original de Wells, les Aliens utilisent des machines avec des caméras pour observer autour, en dessous et à l’intérieur de tout, à la recherche d’humains à éliminer.

La minuscule caméra que la NASA utilisera pour son autre projet de robot, appelé le micro ScoutCam 1.2, provient du monde de la médecine, pas de Mars, et elle est déjà dans l’espace. Elle est fabriquée par Medigus, une compagnie israélienne qui se spécialise dans le développement d’outils endochirurgicaux les moins intrusifs possibles et les solutions d’imagerie.

A titre d’exemple, Medigus produit un système qui permet aux docteurs d’examiner, de diagnostiquer et de traiter les maladies gastriques à travers la bouche.

Les patients sont ainsi traités sans chirurgie. Pour ces pathologies, le système MUSE de Medigus inclut une agrafeuse chirurgicale, des prises de vue à ultra-son pour une localisation précise et une caméra vidéo miniaturisée, le tout dans un seul instrument.

MUSE est clairement un précurseur dans la technologie de la vidéo caméra utilisée par RVIIP. La caméra MUSE repose également sur le bout d’un tube flexible et peut être contrôlée par les docteurs grâce à une console d’instrument. La caméra MUSE, de 3 milimètres de diamètre, est un bijou de technologie, mais la camera utilisée dans RVIIP, avec 1,2 milimètre, est la plus petite au monde.

La caméra peut fournir une image vers la Terre dans un champ visuel de 100 degrés avec une résolution de 224 x 224 pixels (0.05 mégapixel). Si le nombre de pixels peut sembler petit comparé aux caméras digitales disponibles aujourd’hui, c’est l’idéal pour les missions d’inspection à courte portée que RVIIP doit effectuer, a-t-on déclaré à la NASA.

Avec la caméra Medigus, les responsables de la mission peuvent zoomer pour résoudre des détails, sur le site de travail, aussi minuscules que 0,05 cm, plus fins d’une carte de crédit. Le tube lui-même peut tourner jusqu’à 90 degrés dans quatre directions opposées.

RVIIP et sa caméra Medigus attachée doivent être utilisés dans la Station Spatiale Internationale en orbite autour de la Terre. Il a été envoyé la semaine dernière avec un Véhicule-5 Européen de Transfert Automatisé qui s’est arrimé à la station spatiale. RVIIP permettra aux responsables de mission d’essayer des réparations à distance de technologies qui ont été developpées sur plusieurs années par la Mission Robotique de Ravitaillement (MRR) de la NASA et Dextre, l’Agence Spatiale canadienne.

« La NASA travaille constamment sur des technologies robotiques qui pourraient aider à prolonger la durée de vie des satellites en orbite, fournissant ainsi de nouvelles capacités pour l’Agence », a déclaré Benjamin Reed, directeur assistant de projet au Bureau des Capacités de Service des Satellites de la NASA. « La micro ScoutCam 1.2 de Medigus répond aux exigences pour la caméra du RVIIP, et démontrera ses capacités d’inspection une fois que les opérations de la Mission Robotique de Ravitaillement commenceront ».

« Notre partenariat avec la NASA est un preuve forte de la polyvalence technologique de la micro ScoutCam 1.2 », a déclaré Chris Rowland, PDG de Medigus.

« Nous sommes fiers que notre technologie de micro ScoutCam ait été choisie pour aider la NASA à remplir avec succès la phase suivante de sa Mission Robotique de Ravitaillement ».