Des députés de la coalition et de l’opposition se sont exprimés mercredi contre l’initiative du gouvernement d’autoriser la construction de casinos pour les touristes à Eilat, dans le sud du pays.

Des objections ont été entendues de députés de partis aussi éloignés que Meretz, l’Union sioniste, Yesh Atid, HaBayit HaYehudi et la Liste arabe unie, ainsi que des partis ultra-orthodoxes, à un projet que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait d’abord proposé en septembre dernier.

Netanyahu a été un ardent défenseur de l’introduction de casinos dans la ville de la mer Rouge, et a affirmé mercredi que cette mesure pouvait être le « sauveteur d’Eilat ».

Les casinos « sauveront la ville d’Eilat de l’échec économique et créeront des milliers d’emplois », avait déclaré mercredi le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

La Deuxième chaîne a annoncé que si le projet des casinos d’Eilat réussissait, Israël pourrait toucher 450 millions de shekels par an d’impôts.

Naftali Bennett à Jérusalem le 20 septembre 2015. (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)

Naftali Bennett à Jérusalem le 20 septembre 2015. (Crédit : Ohad Zwigenberg/POOL)

Le pari n’est pas autorisé en Israël, donc l’approbation de l’ouverture de casinos à Eilat, même dans le cadre de la proposition gouvernementale qui restreint l’entrée aux seuls touristes, demanderait que la Knesset amende la législation existante.

Mais un comptage de la Deuxième chaîne des députés qui ont publiquement exprimé leur opposition au projet suggère que le ‘non’ pourrait l’emporter.

« Israël n’est pas et ne sera pas Las Vegas » a écrit mercredi sur sa page Facebook Naftali Bennett, dirigeant du parti HaBayit HaYehudi. Il a déclaré à la Deuxième chaîne : « ça ne va pas arriver ».

La dirigeante du parti Meretz Zehava Gal-on a déclaré que « le gouvernement ne pense qu’aux revenus qu’il peut faire, tout en laissant de côtés les citoyens d’Eilat ». Le parti sépharade ultra-orthodoxe Shas a déclaré dans un communiqué que « les casinos ne servaient que les magnats et nuisaient sévèrement aux secteurs plus faibles ».

Le ministre du Tourisme Yariv Levin, le député Likud nommé par Netanyahu pour mener une commission de direction sur le projet, a critiqué la remarque de Bennett.

« HaBayit HaYehudi ignore l’étendue du jeu illégal en Israël tout en n’offrant aucune solution viable au sort économique d’Eilat », a déclaré Levin.