Le président d’Israel Electric Corporation (IEC), Yiftach Ron-Tal a annoncé que l’IEC commencera à réduire le débit d’électricité destinée à l’Autorité palestinienne lundi après-midi, indique Israel Radio.

L’Autorité palestinienne doit plus de 2 milliards de shekels à la compagnie d’électricité.

Ron-Tal a révélé son intention de réduire le débit d’électricité lors d’une conférence organisée par BSheva, un journal dont le lectorat est composé d’Israéliens religieux et nationalistes.

L’IEC a coupé l’électricité à Jenine et à Naplouse pendant 45 minutes en raison de la dette due par l’AP et l’East Jerusalem Electric Company qui s’élève à 2 milliards de shekels.

L’IEC a indiqué que ses représentants avaient prévenu les ministères du gouvernement au sujet de la dette palestinienne grandissante et de la nécessité de mettre en place un calendrier de remboursement, mais pour l’instant les deux parties n’ont pas réussi à trouver un accord.

Les autorités locales palestiniennes ont expliqué à l’AFP que des milliers de maisons avaient été touchées par cette coupure. Les Israéliens les ont informées par avance, ont-elles dit.

Les autorités locales de Naplouse ont réfuté ces affirmations. La seule facture impayée « est arrivée il y a deux jours. Elle s’élève à 49 millions de shekels (11,2 millions d’euros) « nous avons de quoi payer et nous allons le faire dans les jours qui viennent », a dit à l’AFP la municipalité de Naplouse en accusant Israël de « chercher à faire pression sur l’Autorité palestinienne ».