Des sources palestiniennes et israéliennes ont informé le Times of Israel qu’une réunion a été organisée la semaine dernière entre les deux parties afin de discuter de la poursuite de la coopération en matière de sécurité, et non pour y mettre un terme, comme cela avait été rapporté plus tôt.

Les sources ont indiqué que les responsables du renseignement de haut niveau des deux côtés restent en contact et se consultent afin d’assurer la transmission des informations.

Jérusalem et Ramallah considère la coordination sécuritaire comme un facteur clé pour empêcher la Cisjordanie de tomber entre les éléments des plus extrêmes et des groupes terroristes.

Les Palestiniens ont menacé de mettre un terme à la coopération tandis que la situation sécuritaire entre les parties se sont détériorées au cours des derniers mois. Un petit nombre d’attaques menées par des membres des forces de sécurité palestiniennes, y compris celle de dimanche soir, ont également jeté une ombre sur la coordination sécuritaire.