La Cour suprême a donné son feu vert jeudi pour une action collective de 45 milliards de shekels contre un consortium privé qui gère l’unique complexe de production de gaz naturel en fonctionnement.

Dans une décision de justice contre l’appel déposé par le consortium pour rejeter cette action collective, la Cour a également ordonné au consortium de payer 40 000 shekels en frais de justice, selon le quotidien financier Globes.

Le plaignant, un certain Moshe Nazri, qui a porté plainte en tant que consommateur d’électricité, affirme que la compagnie exploite son monopole sur le champ gazier Tamar pour facturer des montants exorbitants à la compagnie d’électricité israélienne.

Isramco, Dor Energy, Delek Drilling, Avner Oil & Gas Exploration, le groupe Delek et l’américain Noble Energy sont concernées par cette action collective.