Plusieurs candidats à la présidentielle ont présenté leurs candidatures mardi matin, et au moins deux autres devraient s’inscrire avant l’heure limite de minuit, alors que la Knesset s’apprête à choisir entre le président dans l’un des plus grands champs de prétendants jamais vu.

Les favoris Reuven Rivlin (Likud) et Binyamin Ben-Eliezer (Travailliste), tous les deux membres de la Knesset, ont présenté leurs candidatures, ainsi que le député Meir Shitrit de Hatnua et l’ancienne juge de la Cour suprême Dalia Dorner.

L’ancienne présidente de la Knesset Dalia Itzik et le lauréat du prix Nobel de la chimie Daniel Shechtman devraient également entrer officiellement dans la course pour le poste symbolique mardi.

Les six candidats ont déjà annoncé qu’ils avaient les 10 signatures de soutien des députés nécessaires pour se qualifier en tant que candidats. Ils vont présenter officiellement leur candidature au président de la Knesset Yuli Edelstein en fin de journée.

Le président sera choisi par les 120 membres de la Knesset lors d’un vote à bulletins confidentiels le 10 juin.

Un septième candidat, l’ancien ministre des Affaires étrangères David Levy, serait en train de peser le pour et le contre.

Rivlin a présenté 16 signatures et Ben-Eliezer 13.

« Je suis ici comme celui qui a l’expérience de la sécurité, mais la plupart du temps [j’ai travaillé] en politique et avec le gouvernement », a déclaré Ben Eliezer à la presse après le dépôt de ses signatures. « J’ai l’intention d’influencer de quelque façon que ce soit ».

Malgré l’heure tardive, les rumeurs et les spéculations vont bon train au sujet de Levy, un pilier du Likud qui n’a pas siégé au parlement depuis 2006.