Le Comité international de la Croix-Rouge a appelé dimanche soir à la libération immédiate et inconditionnelle des trois adolescents israéliens enlevés.

« Nous sommes très préoccupés par le sort des adolescents. Le droit international humanitaire interdit l’enlèvement ainsi que la prise d’otages », a déclaré Robert Mardini, chef des opérations du CICR au Moyen-Orient, selon un communiqué publié par l’organisation.

« Ils doivent être traités avec humanité et leur vie et la dignité doivent être protégées et respectées. »

Le CICR a également offert de servir d’intermédiaire entre les deux parties pour assurer la libération des garçons.