Une femme qui a été grièvement blessée dans l’attaque terroriste sur une station de tramway de Jérusalem mercredi dernier a succombé à ses blessures dimanche, totalisant le nombre de victimes à deux.

La jeune femme était une citoyenne équatorienne d’une vingtaine d’années qui était venue en Israël pour se convertir au judaïsme, a fait savoir le site de nouvelles Ynet.

Elle a été déclarée morte dimanche soir par les médecins de l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem.

La première victime était le bébé âgé de 3 mois, Chaya Zissel Braun, qui a succombé à ses blessures peu de temps après l’attaque de mercredi soir.

Le ministre des Affaires étrangères d’Israël s’était envolé, jeudi, chez les parents de la jeune femme équatorienne après qu’elle ait été grièvement blessée à la tête dans l’attentat.

La femme, dont le nom n’a pas encore été publié, avait déjà subi une intervention chirurgicale sur son crâne et avait été hospitalisée au service des urgences.

Abdel Rahman al-Shaludi a foncé dans une station de tramway de Jérusalem mercredi, blessant huit autres personnes en plus des 2 victimes. La police a tiré sur Shaludi alors qu’il tentait de fuir les lieux à pied ; il est mort par la suite.

Shaludi, un membre du Hamas de Silwan, devait être enterré dimanche soir, et la police se prépare à de possibles émeutes à proximité de l’enterrement.

L’attaque terroriste avait suscité des tensions accrues dans la capitale, avec des affrontements entre la police et des manifestants palestiniens autour de plusieurs points à Jérusalem Est au cours de la fin de semaine.