La vice-présidente et la directrice générale d’Intel Israël, Maxine Fassberg, a annoncé qu’elle allait prendre sa retraite après une carrière de 33 ans au sein le géant de la technologie.

Une déclaration d’Intel a annoncé mardi que Yaniv Garty, l’actuel directeur général des solutions de connectivité sans fil chez Intel, a été nommé pour la remplacer au début de l’année prochaine.

Fassberg a débuté sa longue carrière chez Intel en tant que technicienne en lithographie à l’usine Intel Electronics à Jérusalem en 1983. En 1995, elle a été nommée chef de la division d’ingénierie de l’usine de fabrication de Kiryat Gat, qui représente une grande partie des opérations en Israël.

En tant que manager, Fassberg a été responsable du lancement de l’usine à puce de 45 nanomètre d’Intel et de sa mise à niveau pour produire des puces de 28nanomètre et de 22nanomètre. Elle a reçu deux Prix d’excellence d’Intel, ainsi que le Prix de l’industrie israélienne en 2011 décerné par l’Association des manufacturiers d’Israël et le prestigieux prix Hugo Ramniceanu en économie en 2012, entre autres.

Fassberg a été nommée directrice générale d’Intel Israël en juin 2007.

Le Premier ministre Benjamin Netanyaou s'exprimant lors d'une cérémonie à l'usine d'Intel de Kiryat Gat, le 14 novembre 2016 (Crédit : Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyaou s’exprimant lors d’une cérémonie à l’usine d’Intel de Kiryat Gat, le 14 novembre 2016 (Crédit : Flash90)

La compagnie a déclaré que tout au long de sa carrière, Fassberg a illustré sa propre philosophie sur le leadership : « tout est possible si un chef de file a une vision et des personnes capables autorisées à agir ».

Son leadership et sa vision de l’entreprise ont contribué à la création de milliers d’emplois en Israël, selon le communiqué.

Intel a également déclaré que Fassberg a encouragé les femmes, les minorités et la communauté ultra-orthodoxe à s’intégrer dans le secteur de la haute technologie en Israël.

Fassberg était un « coach professionnel pour de nombreuses femmes et une fervente partisane de l’inclusion, tendant la main vers de vastes segments des communautés telles que les Arabes, Druzes et les ultra-religieux en Israël ».