Les parents de Daniel Tragerman, l’enfant israélien de 4 ans tué par un obus de mortier, ont exhorté le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon à prendre position contre les crimes de guerre perpétrés par le Hamas.

« Daniel a été tué par un obus de mortier qui a été tiré par les membres du Hamas depuis une école élémentaire pour garçons à Gaza », ont écrit Gila et Doron Tragerman dans une lettre adressée à Ban jeudi. « Ce n’était pas un obus perdu. Ce n’était pas une mort accidentelle ».

La famille Tragerman a quitté sa maison située dans le kibbutz près de la frontière près de Gaza le jour où Daniel a été tué par un éclat d’obus.

Ils avaient quitté leur maison pendant les trois premières semaines de l’opération israélienne à Gaza mais étaient rentrés une semaine avant la mort de Daniel, après que les responsables de la Sécurité aient confirmé aux résidents qu’il était possible de rentrer. Mais les tirs de roquettes ont repris dans la région après la rupture de la trêve le 19 août.

La lettre des Tragerman critique la commission d’enquête des Nations unies qui devra répondre à la question de savoir si les actions israéliennes à Gaza peuvent être qualifiées de crimes de guerre.

« La fonction de la commission d’enquête n’est pas d’enquêter sur la manière dont les terroristes tirent des immeubles de l’ONU et des écoles », écrivent-ils.

« La commission ne va pas enquêter sur la question de savoir comment les infrastructures terroristes s’épanouissent et perdurent à l’intérieur des locaux des Nations unies ou dans les hôpitaux de Gaza, ou comment de ces endroits, l’activité terroriste vise le peuple innocent ».

Les Tragerman ont décrit à Ban leur famille et leur fils, à quoi ressemblait la vie sous la menace des roquettes de Gaza ces dernières années, et le jour où Daniel est mort.

« Il est mort dans nos bras, devant sa sœur et son meilleur ami Yuval, âgé de trois ans et demi. Il est mort devant Uri, juste âgé de quatre mois et devant nos yeux, sa mère et son père », explique la lettre.

« Nous avons échoué. Nous n’avons pas pu protéger notre magnifique et talentueux bébé ».

Les parents de Daniel Tragerman et Shimon Peres - 25 août 2014 (Crédit :  Flash90)

Les parents de Daniel Tragerman et Shimon Peres – 25 août 2014 (Crédit : Flash90)