ReWalk, le système d’exosquelette développé en Israël, qui permet aux paralysés de marcher, a été approuvé pour une utilisation domestique par la Food and Drug Administration (FDA) une étape clé vers pour la commercialisation d’un dispositif qui a montré qu’il peut révolutionner la vie des victimes de la guerre et d’autres qui ont perdu l’usage de leurs jambes.

Grâce à ses ordinateurs et ses capteurs, ReWalk contrôle le mouvement en utilisant des changements subtils dans le centre de gravité, imite la démarche naturelle et offre une vitesse de marche fonctionnelle, permettant même aux paraplégiques de se déplacer indépendamment.

Ils peuvent même courir des marathons, comme une femme paralysée l’a fait en 2012. ReWalk permet une marche indépendante et contrôlée semblable à celle d’une personne valide. Une inclinaison vers l’avant de la partie supérieure du corps déclenche la première étape et met en marche le système.

Une fois l’utilisateur en mouvement, le système continue à « marcher » comme une personne valide. Il existe plusieurs autres systèmes d’exosquelette en développement, mais ReWalk est le premier à recevoir l’approbation de la FDA, l’agence gouvernementale américaine qui autorise les médicaments et dispositifs médicaux commercialisés sur ​​le marché.

Bien que l’approbation de la FDA soit une étape d’une importance cruciale dans le processus, elle ne conduit pas à la commercialisation immédiate.

Aucune date pour cela n’a été donnée, et le prix n’a pas été fixé. Le système a beaucoup été étudié et testé en Israël, aux États-Unis et en Europe. Il est déjà utilisé par des personnes du monde entier qui ont participé au programme bêta de ReWalks.

Les études cliniques montrent que, en plus de fournir à ses utilisateurs avec la capacité de se tenir debout et marcher de façon autonome, la ReWalk leur offre des avantages importants pour leur santé mentale, en leur prodiguant une image de soi plus positive à mesure qu’ils acquièrent l’indépendance et le contrôle de leurs mouvements.

En outre, les études montrent que l’utilisation de ReWalk favorise la santé cardiovasculaire, la perte de tissu adipeux, le renforcement de la masse musculaire maigre, et l’amélioration de la fonction intestinale.

Les utilisateurs de ReWalk constatent que, depuis qu’ils ont commencé à utiliser le système, ils ont moins de douleurs, prennent moins de médicaments et vont moins souvent à l’hôpital.

Un des premiers Américains à posséder le ReWalk est le capitaine des Marines Derek Herrera, qui « pratique » le système depuis 2012. Herrera a été paralysé suite à des blessures subies en Afghanistan en 2012.

« Je vois cela comme une étape importante pour les gens qui se trouvent dans la même situation que moi et qui auront désormais accès à cette technologie – refaire l’expérience de la marche, et de tous les avantages pour la santé qui vont de pair avec ReWalking », a déclaré Herrera. « Ce sera incroyable pour moi de retrouver une indépendance, d’utiliser le système pour marcher et me tenir debout par moi-même. »

Même le marathon n’est pas hors de portée pour les utilisateurs de ReWalk. En 2012, Claire Lomas, paralysée de ses membres inférieurs jusqu’au torse, a terminé le parcours du marathon aux Jeux paralympiques de Londres.

Il lui a fallu 17 jours – mais étant donné qu’elle n’avait pas été capable de marcher pendant cinq ans en raison d’un accident d’équitation, achever la course – ou même la commencer – était une gageure pour elle. « Le Marathon de Londres a été un énorme défi », a déclaré Lomas.

« Les gens de ReWalk ne s’y attendaient pas. C’est une chose que de marcher dans une salle, c’en est une autre de marcher 42 kilomètres après un entraînement de 12 semaines. Je ne me suis jamais posé de question. J’ai seulement marché pas à pas ».

La société propose deux produits – le ReWalk personnel et le système robotique portable de rééducation. Le système personnel, conçu pour une utilisation quotidienne par des personnes chez elles ou dans leur environnement, est adapté à chaque utilisateur. Le système est conçu pour une utilisation quotidienne dans des environnements variés, tels que la maison, le travail, lors d’activités sociales, à l’intérieur comme à l’extérieur.

La technologie leur permet de se tourner et de marcher avec un contrôle indépendant du système. Le système de rééducation de ReWalk est utilisé en milieu médical et permet aux utilisateurs de s’entraîner à utiliser le système personnel. Le président américain Barack Obama a personnellement examiné ReWalk lors de sa visite l’année dernière en Israël.

Le système faisait partie d’une exposition spéciale intitulée « La technologie israélienne pour un monde meilleur » au Musée d’Israël, soulignant sept des contributions les plus importantes de haute technologie d’Israël.

Le système a été développé par le Dr Amit Goffer, un inventeur israélien qui est devenu tétraplégique suite un accident de VTT en 1997. Grâce à son expérience personnelle en utilisant des dispositifs de mobilité pour les personnes souffrant de lésions de la moelle épinière, Goffer a développé le ReWalk.

« La personne actionne le système, le système ne marche pas à sa place », explique Goffer. « Les utilisateurs ont le contrôle – quand ils veulent s’asseoir, ils s’asseyent, quand ils désirent se lever et marcher, ils le font. »

« Ce produit révolutionnaire va avoir un impact immédiat et changer la vie de personnes souffrant de lésions de la moelle épinière », a déclaré Larry Jasinski, PDG de ReWalk Robotics, anciennement Argo Medical Technologies.

« Pour la première fois, des personnes paraplégiques pourront amener à la maison cette technologie exosquelette, l’utiliser tous les jours et maximiser les avantages physiologiques et psychologiques que nous avons observés dans les essais cliniques. »

« Maintenant, avec l’autorisation de la FDA, plus d’utilisateurs vont pouvoir bénéficier de tous ces avantages chez eux ».