Le zéro éliminatoire était la peine maximale des étudiants juifs de France qui ne pouvaient passer leur examen universitaire pour cause de fêtes juives. Ils rataient ainsi une session d’examen entière les obligeant à repasser toutes les matières.

Le rabbin Korsia qui fut aumônier des étudiants avant d’être Grand rabbin de France avait ce dossier à cœur depuis de longues années.

Le journal Actuj.com rapporte la bonne nouvelle suivante : « le ministère de l’Education supérieur et de la recherche a décidé de supprimer le « 0 éliminatoire » à compter de la rentrée universitaire 2017-2018 ».

« Œuvrant depuis des années en ce sens et toujours à l’écoute des étudiants confrontés à des examens ayant lieu Shabbat et les jours de fête, le Grand Rabbin de France se réjouit de l’adoption de cette mesure, qui met fin à des situations individuelles ubuesques et trop souvent douloureuses, » a affirmé le grand rabbinat dans un communiqué.