La force de maintien de la paix des Nations unies, chargée de surveiller la frontière nord d’Israël, a dénoncé une escarmouche qui a eu lieu entre les troupes israélienne et libanaise dimanche dans laquelle un soldat libanais a été blessé, et a déclaré qu’elle allait lancer une enquête sur l’incident.

« La FINUL a condamné l’incident qui constitue une violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU » a-t-elle indiqué dans un communiqué, faisant référence aux termes du cessez-le-feu conclu entre le Hezbollah et Israël en 2006, mettant fin à la seconde guerre du Liban.

Après l’incident, la FINUL a exhorté à la fois l’armée israélienne et l’armée libanaise à maintenir le cessez-le-feu et les deux parties à faire preuve de coopération.

« Le commandant de la FINUL par intérim, le général de brigade Tarundeep Kumar a immédiatement établi un contact avec les hauts commandants de l’armée libanaise et de l’armée israélienne pour les exhorter à faire preuve de retenue et à coopérer avec la FINUL afin d’éviter une escalade» a fait savoir un communiqué de la FINUL.

« Les parties ont réaffirmé leur engagement à la cessation des hostilités et leur volonté de coopérer pleinement avec les efforts de la FINUL pour prévenir d’autres incidents » a poursuivi le communiqué.

Le groupe des Nations unies a déclaré que la zone était maintenant calme et le soldat blessé hors de danger.