La France aurait préféré que Netanyahu n’assiste pas à la marche
Rechercher

La France aurait préféré que Netanyahu n’assiste pas à la marche

Des raisons de sécurité auraient été avancées d'abord puis des causes de divisions dans l'opinion

Benjamin Netanyahu à une conférence de presse à Tel Aviv, 1er janvier 2015. (Crédit : Amir Levy/Flash90)
Benjamin Netanyahu à une conférence de presse à Tel Aviv, 1er janvier 2015. (Crédit : Amir Levy/Flash90)

Alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu arrive à la Grande Synagogue de Paris pour la cérémonie commémorative, La Deuième chaîne israélienne annonce que le gouvernement français ne voulait pas que Netanyahu assiste à la marche républicaine, qui a eu lieu plus tôt aujourd’hui, parce que sa présence aurait pu diviser les opinions.

Netanyahu a dans un premier temps accédé à cette demande, mais a ensuite décidé d’y aller après que le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman et le ministre de l’Economie Naftali Bennett lui aient annoncé qu’ils iraient.

En représailles, poursuit le reportage de la Deuxième chaîne, l’Elysée a adressé une invitation au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...