La porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a réaffirmé jeudi le soutien de Paris à la sécurité de l’Etat juif.

Interrogé sur les propos du chef d’état-major iranien, Mohammad Bagheri, qui a affirmé mercredi que Téhéran ne tolérerait aucune violation de la souveraineté syrienne par l’Etat juif, elle a répondu que « le soutien de la France à la sécurité d’Israël est constant, indéfectible et inconditionnel. »

« Il a notamment été rappelé par le président de la République lors de sa rencontre avec le Premier ministre israélien, à Paris, le 16 juillet », a-t-elle ajouté.

Mercredi, lors d’une rare visite à Damas, la capitale syrienne, Bagheri avait déclaré que « nous ne pouvons pas accepter une situation où l’entité sioniste attaque la Syrie, depuis la terre et les airs. »

Lundi, des avions chasseurs israéliens avaient bombardé une batterie antiaérienne à proximité de Damas après qu’un avion effectuant une mission de reconnaissance au Liban a essuyé des tirs, selon l’armée israélienne.

Bagheri avait ajouté qu’il était à Damas pour coordonner et coopérer « afin de combattre nos ennemis communs, qu’ils soient des sionistes ou des terroristes. »