Des musées appartenant à l’État français vont rendre trois tableaux qu’ils avaient obtenus après la Seconde Guerre mondiale. Ces tableaux avaient été volés à des juifs par les nazis pendant l’Holocauste, a déclaré la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filipetti.

Les trois œuvres sont Paysage Montagneux du peintre hollandais du XVIIème siècle Joos de Momper, une peinture de la Vierge et l’Enfant, et un autre portrait à l’huile d’une femme qui reste, à ce jour, non-identifié. Deux des peintures étaient en possession du Musée du Louvre et un troisième se trouvait au Musée de Dijon, selon la chaîne de télévision BFM TV.

La France a déjà rendu environ 65 000 œuvres d’art et autres objets volés par les nazis à leurs propriétaires légitimes, selon Le Figaro.

« Je les rendrai très prochainement aux héritiers de leurs propriétaires au moment de leur dépossession, » a dit la ministre le 21 janvier. Elle n’a pas révélé l’identité des bénéficiaires, mais le quotidien Le Figaro a rapporté qu’ils étaient juifs.

Selon la chaîne France 3, les tableaux font partie d’une liste de 2.000 objets d’art signalés comme ayant été volés par les nazis et qui sont entre les mains des institutions culturelles françaises. En 2013, les autorités françaises ont rendu sept œuvres, aux descendants de juifs, qui avaient été pillées pendant l’Holocauste.