La ministre française de la Culture, Aurélie Filippetti, restituera mardi trois tableaux aux ayants droit de propriétaires spoliés par les nazis, alors que près de 2 000 œuvres restent en France sans propriétaire identifié.

Sous la garde de l’Etat, elles sont conservées dans les musées français, qui se doivent de les signaler et de les montrer au public, en attendant leur réclamation.

Les trois tableaux qui seront restitués solennellement mardi sont un « Paysage montagneux » du peintre flamand Joos de Momper (1564-1635), un « Portrait de femme » à l’huile datant du XVIIIe siècle, et une « Vierge à l’Enfant », une huile sur bois copiée d’après Lippo Memmi ou un artiste de son cercle.

Le « Paysage montagneux » sera rendu aux ayants droit du baron Cassel van Doorn, un banquier belge non juif qui possédait des résidences en France. Ses biens avaient été confisqués en décembre 1943 malgré les protestations des représentants du baron en France et emportés dans un convoi ferroviaire.

Cette huile sur bois, qui pourrait faire partie d’une oeuvre plus grande, était en dépôt au musée des beaux-arts de Dijon (centre-est) depuis 1953.

Le « Portrait de femme » était conservé au département des peintures du Louvre. Il pourrait s’agir de la copie d’un portrait de l’actrice Angelique Drouin réalisé par le peintre Louis Tocqué. L’oeuvre appartenait à Rosa et Jakob Oppenheimer, marchands d’art à Berlin. Elle a été vendue aux enchères en janvier 1935 dans le cadre d’une vente publique de biens juifs.

La « Vierge à l’Enfant » était de son côté conservée au département des peintures du Louvre. Le tableau avait été saisi en juin 1944 à Cannes (sud) par les nazis. Il était réclamé par Ileana Florescu, arrière-petite-fille du banquier Richard Soepkez.

Au total depuis une vingtaine d’années, l’action de l’Etat français a permis de restituer quelque 70 oeuvres seulement. Le ministère de la Culture, qui a pour mission de rechercher les propriétaires même en l’absence de demande de restitution, dispose d’une cellule chargée du dossier MNR, en lien avec le service des archives du ministère français des Affaires étrangères.