Pour pallier à la crise financière majeure, et chronique, que traversent les institutions palestiniennes la France a annoncé lundi 20 novembre avoir débloqué la somme de 8 millions d’euros.

Le Consul général a été reçu lundi 20 novembre 2017 à Ramallah par le ministre des Finances de l’Autorité palestinienne, Shukri Bishara.

L’entretien a été suivi de la signature, par M. Bishara et le Consul général, d’une convention d’aide budgétaire de 8 millions d’euros, rapporte le consulat français de Jérusalem.

« Cette nouvelle aide [est] octroyée par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères afin de contribuer au financement du plan national de développement palestinien et à la résolution de la crise financière actuelle, [pour le] renforcement des institutions nationales palestiniennes au titre du budget 2017 ».

Cette aide est une part seulement d’une enveloppe plus large apportée par la France à l’Autorité palestinienne qui s’élève à 40 millions de d’euros, dont 16 millions consacrés à l’aide budgétaire.