La Cour des Magistrats de Rishon Lezion a prolongé la garde à vue du prêcheur tison musulman Raed Saleh, arrêté dans la nuit de lundi à mardi, pour quatre jours supplémentaires, jusqu’au 21 août.

Saleh, originaire de la ville israélienne de Umm al-Fahm, a été arrêté pour suspicion d’incitation à la violence et au terrorisme, ainsi que pour son soutien et sa participation à une organisation illégale, la branche nord du Mouvement islamique.

Saleh a qualifié son arrestation de tactique pour faire diversion des enquêtes dont fait l’objet le Premier ministre Benjamin Netanyahu.