Le gouvernement hongrois aurait retiré sa campagne contre le milliardaire juif philanthrope George Soros, trois jours avant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne commence son voyage officiel.

Le gouvernement a déclaré que la campagne anti-Soros avait atteint son objectif et n’était plus nécessaire, a annoncé le quotidien Haaretz, citant un reportage de la chaîne de télévision hongroise ATV.

Le communiqué précisait qu’une nouvelle loi régulant l’exposition d’affiches politiques dans les lieux publics devait entrer en effet le 15 juillet.

Israël et des associations juives ont fustigé la campagne anti-immigration qui attaquait Soros, la jugeant antisémite.

Netanyahu rencontrera le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Budapest le 15 juillet.